Philipp Jakob Veith (16..-1752?)

Pays :Autriche
Sexe :masculin
Naissance :16..
Mort :1752
Activité commerciale :Imprimeur libraire
Note :
Variante(s) de prénom : Philipp. - Libraire. - Vraisemblablement originaire d'Augsbourg, il acquiert en 1710 la citoyenneté de la ville de Graz où il installe, avec ses deux frères, Martin et Johann Veith, une librairie qu'il dirige. Épouse en 1725 une certaine Regina, libraire d'Augsbourg
Publie surtout en association avec ses deux frères, sous la raison "(Jakob) Philipp Veith und Gebrüder" ou "Veith Gebrüder" ; de 1725 à 1738, en tant qu'un des héritiers de Johann Veith, publie sous la raison "Philipp, Martin und Johann Veiths Erben". Publie aussi à deux reprises au moins, en 1747 et 1749, en association avec la veuve et le fils de Matthias Wolff
Autre forme du nom :Jakob Philipp Veith (16..-1752?)
ISNI :ISNI 0000 0003 5713 1194

Ses activités

Imprimeur-libraire2 documents

  • Historia ecclesiastica, variis colloquiis digesta, ubi pro theologiae candidatis res praecipuae, non solumad historiam,

    Description matérielle : 9 tom. en 2 vol.
    Description : Note : Titre en rouge et noir
    Édition : , 1727
    Imprimeur-libraire : Martin Veith (16..-1756?)
    Auteur du texte : Ignace Hyacinthe Amat de Graveson (1670-1733)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39369566v]
  • Officia propria sanctorum et aliarum festivitatum ordinis carmelitarum pro ejudsem ordinis ff. Discalceatis

    Description matérielle : 100, 120, 124, 84 p.
    Édition : , 1727
    Imprimeur-libraire : Martin Veith (16..-1756?)
    Auteur du texte : Carmes déchaux

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39303863z]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Voir aussi

  • Autre(s) graphie(s) : Veith, Gebrüder ; Veith fratres. - Librairie. - Association des frères Philipp (Jakob) Veith, Martin Veith et Johann Veith de 1712 à 1714, puis de Philipp (Jakob) et de Martin Veith de 1715 à 1717, puis de nouveau de Philipp (Jakob), Martin et Johann Veith de 1718 à 1725, et de Philipp (Jakob) et Martin Veith, héritiers de Johann de 1725 à 1738 ("Philipp, Martin und Johann Veiths Erben"). Publient ensuite sous cette même raison : Martin Veith de 1738 à 1756, Philipp (Jakob) Veith de 1739 à 1752, enfin Ignaz Adam et Franz Anton Veith de 1756 à 1796. Le 31 août 1793, l'officine est dissoute et Ignaz Adam et Franz Anton (m. 1796) travaillent séparément, sans pour autant abandonner cette raison que l'on rencontre au moins jusqu'en 1838. Johann Veith semble n'avoir jamais exercé seul

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources sur les imprimeurs-libraires

  • Répertoire d'imprimeurs-libraires (vers 1500-vers 1810) réalisé par le Service de l'Inventaire rétrospectif des fonds imprimés de la Bibliothèque nationale de France. Dernière édition : Répertoire d'imprimeurs-libraires (vers 1500-vers 1810), par Jean-Dominique Mellot et Élisabeth Queval, avec la collaboration d'Antoine Monaque. - Paris : Bibliothèque nationale de France, 2004. Notice dans le Catalogue général de la BnF :
    http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb391796300

Formations en ligne de l'École nationale des chartes

Autre forme du nom

  • Jakob Philipp Veith (16..-1752?)

Pages équivalentes