Alain Haché (19..-....)

Country :Canada
Language :français
Gender :masculin
Note :
Ecrit aussi en anglais
Professeur de physique. - En poste : Université de Moncton, Canada (en 2002)
ISNI :ISNI 0000 0000 7364 1627

Occupations

Auteur du texte1 document

  • The physics of hockey

    Material description : XIII-184 p.
    Note : Note : Notes bibliogr. Index
    Edition : Baltimore : Johns Hopkins university press , cop. 2002

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39133820z]

Pages in data.bnf.fr

This page in data.bnf.fr lab

  • This experimenting space presents innovating visualizations of data.bnf.fr data: diagrams, timelines, maps. This data is available and freely usable (Open license), in RDF or JSON.

Sources and references

Sources

  • The physics of hockey / Alain Haché, cop. 2002

Wikipedia Biography

  • Alain Haché, né le 14 décembre 1970 à Tracadie-Sheila, est professeur agrégé au Département de physique de l'Université de Moncton, Moncton, Nouveau-Brunswick, Canada. Il est l'auteur d'une expérience probante sur la vitesse supraluminique en physique ondulatoire électrocinétique.L'expérimentation d'Alain Haché permet d'obtenir une vitesse de groupe supérieure à celle de la vitesse de la lumière pour un simple courant électrique dans un câble coaxial. L'auteur de l'expérience explique qu'aucune information ne peut être transmise plus rapidement que c dans la mesure où il est techniquement nécessaire que la partie du signal qui précède le maximum (pour lequel est calculée la vitesse de groupe) ait déjà traversé le milieu dans lequel le déplacement supraluminique a lieu avant que le maximum y entre. Or le déplacement de cette partie avancée du signal ne se fait pas à vitesse supraluminique mais à une vitesse inférieure à c. Au total, le temps mis par l'ensemble du signal (queue et pic inclus), qui est le temps à considérer pour transmettre une information sur la distance voulue, est plus grand que celui que met la lumière pour parcourir la même distance dans le vide. Ce phénomène pourrait être employé pour transmettre l'information à une vitesse plus proche de c dans les ordinateurs et sur le web, la vitesse actuelle étant plutôt de l'ordre de 2/3 c.Alain Haché est, depuis 2003, le détenteur de la Chaire de Recherche du Canada en Photonique à l'Université de Moncton. Il est aussi l'auteur de The Physics of Hockey (Johns Hopkins University Press, 2002), un livre de vulgarisation scientifique sur la physique du hockey sur glace.

Closely matched pages