Marcel Dalarun (1922-2017)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :1922
Mort :Barneville-Carteret (Manche), 27-02-2017
Note :
Poète, auteur de textes de chansons de langue normande. - Responsable de la commission linguistique de l'Association Jersey-Coutançais et animateur de l'Université populaire normande du Coutançais. - Ancien directeur d'école
ISNI :ISNI 0000 0000 0883 3104

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • A men leisi

    pouèmes et caunchouns en normand mins itou en fraunçais

    Description matérielle : 235 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 228-229. Discogr. p. 230-232
    Édition : Paris ; Budapest ; Torino : l'Harmattan , 2004
    Illustrateur : Jacques Fauny

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39284760c]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • Marcel Dalarun (né en 1922) est ancien président de l'association Magène et ancien président du groupe folklorique Charles Frémine.Il a été responsable de la commission linguistique de l'Association Jersey-Coutançais et animateur de l'Université Populaire Normande du Coutançais. Il a participé à l'élaboration de la Grammaire Normande dont on connaît le retentissement médiatique. Il est l'auteur de plus de 50 textes de chansons en normand enregistrés par le groupe Magène.Sa création poétique s'appuie sur deux volontés : évoquer des thèmes peu abordés dans la littérature normande (l'amour, l'amitié, la liberté, l'enfance...) et utiliser un vocabulaire très riche. Sa production originale et érudite fait de lui un des plus grands poètes en langue normande.Ses textes ont été mis en musique par Daniel Bourdelès et Véronique Pézeril. « Espère ma caunchoun » (Attends que vienne ma chanson) est sa chanson la plus populaire. Elle évoque la main tendue, l'amitié (Extrait des CD « Rouogie du sei » et « En concert ») :Son nom est, par ailleurs, souvent associé aux recherches entreprises sur l'histoire des potiers de la région de Néhou. Marcel Dalarun a réuni une collection de poteries artisanales qu'il a cédée au département de la Manche. Il a participé, avec Rémi Pézeril, à De terre et de feu (1996), un ouvrage de référence sur cet artisanat.75 de ses poèmes et chansons ont été regroupés en 2004 dans un ouvrage intitulé A men leisi. Un deuxième livre est en préparation.

Pages équivalentes