Aḥmad ibn ʿAbd Allāh Ḥabaš al-Ḥāsib (08..?-0864?)

Pays :Irak
Langue :arabe
Sexe :masculin
Naissance :08..
Mort :864
Note :
Astronome, spécialiste de l'astrolabe
Autres formes du nom :أحمد ابن عبدالله حبش الحاسب (08..?-0864?)
Aḥmad ibn ʿAbd Allāh Ḥabaš al- Ḥāsib (0800?-0864?) (arabe)
Aḥmad ibn ʿAbd Allāh al-Ḥāsib al- Marwazī Ḥabaš (0800?-0864?) (arabe)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 3455 7924

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • The melon-shaped astrolabe in Arabic astronomy ; Book of the construction of the melon-shaped astrolabe

    Description matérielle : VI-235 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. [231]-235
    Édition : Stuttgart : F. Steiner , 1999
    Éditeur scientifique : Edward Stewart Kennedy (1912-2009)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39122662w]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Book of the construction of the melon-shaped astrolabe / Abu Ǧaʿfar Aḥmad ibn ʿAbd Allāh, 1999
  • Ouvrages de reference : The 9 th space (2005-08-01)
    Mawsūʿaẗ aʿlām al-ʿulamāʾ wa al-udabāʾal-ʿarab wa al-muslimīn (donne 0874, comme date de mort)
  • Catalogues de la BnF : BnF Service arabe, 2011-09-26

Autres formes du nom

  • أحمد ابن عبدالله حبش الحاسب (08..?-0864?)
  • Aḥmad ibn ʿAbd Allāh Ḥabaš al- Ḥāsib (0800?-0864?) (arabe)
  • Aḥmad ibn ʿAbd Allāh al-Ḥāsib al- Marwazī Ḥabaš (0800?-0864?) (arabe)
  • Abu Ǧaʿfar Aḥmad ibn ʿAbd Allāh Ḥabaš al-Ḥāsib al-Marwazī al-Baġdādī (08..?-0864?)
  • Abu Ja'far Ahmad ibn 'Abdallah (08..?-0864?)
  • Aḥmad ibn ʿAbd Allāh Ḥabaš al-Ḥāsib al- Baġdādī (08..?-0864?)
  • Aḥmad ibn ʿAbd Allāh Ḥabaš al-Ḥāsib al- Marwazī (08..?-0864?)

Biographie Wikipedia

  • Ahmad ibn ‘Abdallah al-Marwazi Habash al-Hasib était un astronome persan vraisemblablement né à Merv, dans le Khorassan en Perse, autour des années 770 (puisqu’il mourut centenaire dans les années 870) et qui travailla essentiellement à Bagdad sous les règnes des califes Al-Mamun et Al-Mutasim pour lesquels il réalisa des observations dans la période 825-835.On lui doit surtout la compilation de trois importantes tables astronomiques[réf. souhaitée]<span /> : La première fut établie à la façon des astronomes hindous. La deuxième appelée « Table Test » est la plus importante. Elle fut composée à partir de documents essentiellement « arabes » et il y a tout lieu de penser qu’elle constitue en fait la mise en forme d’un travail collectif de tous les astronomes travaillant à l’époque à Bagdad. La troisième, beaucoup moins importante, est appelée « Table du Shah ».Lors de l’éclipse de Soleil de 829, al-Marwasi proposa une mesure de la durée du phénomène basée sur l’élévation du Soleil au-dessus de l’horizon, une méthode qu’adopteront par la suite la plupart des astronomes arabes.Il introduisit aussi la notion « d'ombre », ce qui pourrait correspondre à notre notion moderne de tangente et il dressa une table de telles « ombres ». Il aurait été le premier à travailler ainsi.Dans son al-Zij al-dimashqi (Tables de Damas), Al-Marwazi modernisa les raisonnements de l'Almageste en introduisant les sinus cosinus et tangentes. Il compara également ses mesures et celles faites par Ptolémée et corrigea celles-ci en conséquence. Il s'intéressa aussi au problème de la visibilité du croissant de lune, c'est-à-dire l'étude de l'instant où le croissant de Lune est visible juste avant le lever du soleil ou juste après son coucher.

Pages équivalentes