Kadiatou Konaté

Pays :Mali
Langue :français
Sexe :féminin
Note :
Réalisatrice de films d'animation
Domaines :Audiovisuel
ISNI :ISNI 0000 0000 5438 0644

Ses activités

Réalisateur2 documents

  • L'enfant terrible

    conte Bambara

    Description matérielle : 1 cass. vidéo (Bétacam SP) (11 min) : coul. (PAL), son.
    Édition : [Paris] : Organisation internationale de la francophonie [distrib.] , [DL 2012]

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42660428h]
  • Contenu dans : Terres africaines II

    L'enfant terrible. - Kadiatou Konaté, réal.. - [3]

    Description matérielle : 1 cass. vidéo (VHS) (73 min) : coul. (SECAM), son.
    Édition : [S. l.] : P. O. M. films [prod., distrib.] , 199. ?

    [catalogue]

Dialoguiste1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Kadiatou Konaté

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Kadiatou Konaté, réalisatrice / texte de Jean-Louis Sagot-Duvauroux, impr. 2005

Biographie Wikipedia

  • Kadiatou Konaté est une réalisatrice malienne, né à Bamako. Kadiatou Konaté a débuté avec Souleymane Cissé comme déléguée de production dans le film Yeelen en 1985. Elle a réalisé plusieurs films documentaires comme « Femmes et Développement » en 1995, « Un mineur en milieu carcéral » en 1997 ou « Petit à petit en 2001 ».En 1993 elle réalise un film d'animation « Deni Kissèma », qui retrace les aventures d’un enfant méchant qui parle, mange et marche le jour de sa naissance et de son frère.En 2008, elle réalise un documentaire "Daman da" (le mirage jaune) sur la vie autour des sites d'orpaillage artisanal au Mali.À travers ces films, Kadiatou Konaté veut montrer le combat pour l’émancipation des femmes au Mali et plus généralement en Afrique.

Pages équivalentes