Alexandre Boucher (1778-1861)

Illustration de la page Alexandre Boucher (1778-1861) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :11-04-1778
Mort :29-12-1861
Note :
Violoniste et compositeur
Autre forme du nom :Alexandre-Jean Boucher (1778-1861)
ISNI :ISNI 0000 0000 7822 8292

Ses activités

Auteur de lettres11 documents

  • Lettre de Alexandre Boucher à Messieurs Escudier, 20 novembre 1847

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39799002j]
  • Lettre de Alexandre Boucher à Monsieur Auber, 23 janvier 1861

    Destinataire de lettres : Daniel-François-Esprit Auber (1782-1871)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39799006x]
  • Lettre de Alexandre Boucher à Monsieur Auber, 4 août 1861

    Destinataire de lettres : Daniel-François-Esprit Auber (1782-1871)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb397990047]
  • Lettre de Alexandre Boucher à Monsieur de Beauchesne, 10 décembre 1847

    Destinataire de lettres : Alfred de Beauchesne (1804-1876)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39799003w]
  • Lettre de Alexandre Boucher à Monsieur de la Ferté, 24 Février 1818

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb397990016]

Dédicataire1 document1 document numérisé

Compositeur1 document

  • Thaïza ou le Serment téméraire, chant romantique... précédé d'introducion et d'un récitatif aux accompagnement d'harmonica, piano ou harpe, paroles de Marius Lejourdan

    Description matérielle : In-fol., 6 p.
    Édition : Paris : l'auteur , [s.d.]

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42869478k]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Alexandre Boucher (1778-1861)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autre forme du nom

  • Alexandre-Jean Boucher (1778-1861)

Biographie Wikipedia

  • Alexandre Boucher, né le 11 avril 1778 à Paris où il est mort le 29 décembre 1861, est un violoniste français, brillant représentant de l'École française.Il est embauché dès l'âge de six ans au Concert Spirituel. De 1787 à 1805, il est au service Charles IV à la cour d'Espagne. Il fait par la suite de nombreuses tournées en Europe. Il a composé deux concertos pour violon. Beethoven lui dédia plusieurs de ses œuvres pour son instrument.Surnommé le « Napoléon du violon » à cause de sa ressemblance physique avec l'empereur, il gagna aussi le titre de « Paganini français » par son art. Il épousa Céleste Gallyot, harpiste et pianiste de Charles IV.Il fut l'élève de Guillaume Navoigille et il eut comme élèves ses propres fils Alfred (violoniste) et Charles (violoncelliste).Il est enterré au Cimetière de Montmartre à Paris.

Pages équivalentes