Cinq madrigaux de La Sablière . Voix, piano
chanson

Langue :français moyen (1400-1600)
Note :
Madrigaux de Antoine de Rambouillet de La Sablière (1624-1679). - Réunit : "A force de m'aymer" ; "Dans ce lieu bien-heureux où tout plasir" ; "Parce qu'il a peu de mérite" ; "Quand donc reverray-je ma belle ?" ; "Ces deux soeurs d'égalle beauté". - Sur des madrigaux d'Antoine de Rambouillet de La Sablière (1624-1679)

Éditions de l'œuvre

Partitions1 document

  • Cinq madrigaux de Sa Sablière

    [pour chant et piano]

    Description matérielle : 14 p. : 37 cm
    Description : Note : Réunit : "A force de m'aymer" ; "Dans ce lieu bien-heureux où tout plaisir" ; "Parce qu'il a peu de mérite" ; "Quand donc reverray-je ma belle ?" ; "Ces deux soeurs d'égalle beauté". - Daté d'après la date d'entrée (don)
    Édition : [S.d.] : [S.n.] , [2000]
    Compositeur : Marcel Trémois (1891-1974)
    Ancien possesseur : Claude-Marie Trémois
    Parolier : Antoine de Rambouillet La Sablière (sieur de, 1624-1679)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb396366142]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Pages équivalentes