José Maria Paz (1791-1854)

Image from Gallica about José Maria Paz (1791-1854)
Country :Argentine
Gender :masculin
Birth :1791
Death :1854
Note :Général argentin
ISNI :ISNI 0000 0000 2791 6984

Occupations

Dédicataire1 document1 digitized document

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Cd-Rom d'autorité de Bn-Opale, éd. mars 2001

Wikipedia Biography

  • José María Paz y Haedo (Córdoba, Argentine 1791 – Buenos Aires 1854) est un militaire argentin qui participa à diverses phases de la guerre civile argentine dans la première moitié du XIXe siècle.Après des études à l’université de sa ville natale, il s’engagea dans la carrière militaire, d’abord aux côtés des patriotes argentins contre la tutelle coloniale espagnole, puis dans l’armée argentine lors la guerre contre le Brésil de 1825, enfin, après l’indépendance de l’Argentine, dans le camp des unitaires contre les fédéralistes. Ses talents de stratège et son habilité tactique lui assurèrent, outre une ascension rapide, plusieurs victoires militaires éclatantes. Capturé par surprise en 1831 par les hommes du caudillo fédéral López, il fut emprisonné pendant huit ans, notamment par le dictateur Rosas. Finalement libéré, et infidèle à son serment de ne pas prendre les armes contre Rosas, il mit sur pied une armée dans le nord du pays, mais, malgré des victoires glorieuses sur le fédéral Echagüe, dut s’enfuir à Montevideo en 1842. Une deuxième tentative dans le nord en 1844 ne lui réussit pas davantage, et Paz fut contraint à l'exil au Brésil. Lorsqu'Urquiza, ancien allié de Rosas, eut fait contre celui-ci son pronunciamento de 1852, Paz rentra en Argentine, fut nommé brigadier général, mais après la révolution unitaire de septembre 1852 rejoignit la sédition portègne et joua un important rôle dans la résistance victorieuse lors du siège mis devant Buenos Aires par les fédéraux, concourant ainsi à faire de la capitale pour une dizaine d’années encore un État séparé du reste du pays.

Closely matched pages