Jean-Claude Touche (1926-1944)

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :07-08-1926
Mort :29-08-1944
Note :
Compositeur et organiste
ISNI :ISNI 0000 0001 4039 0531

Ses activités

Compositeur3 documents

  • Contenu dans : Noël vannetais

    Pastorale. - [2]

    Description matérielle : 12 p. : 30 cm
    Description : Note : Supplément à "Musique sacrée-L'organiste" n° 254
    Édition : Ligugé : Europart-music , cop. 2001

    [catalogue]
  • Jean-Claude Touche. Quintette

    Description matérielle : In-fol., partition 78 p. et 4 parties
    Description : Note : Date de composition : mars-avril 1944
    Édition : Paris : Durand , 1952

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb397228943]
  • Contenu dans : Aujourd'hui, revêtu de lumière

    Thème et variations sur "Veni creator". - [1]

    Description matérielle : 2 fascicules (12 p. chacun) : 30 cm
    Description : Note : Contient aussi : "Seigneur, roi crucifié" / P. Doury. "Regina coeli" / G. A. Bernabei. "Salve Regina" / Marc-Antoine Charpentier. "Les cancans" / Mozart. "Andante en fa" / Albert Alain. "Thème et variations sur Veni creator" / Jean-Claude Touche. - Supplément à "Musique sacrée-L'organiste", n° 256. - Daté d'après la déclaration de dépôt légal
    Édition : Ligugé : Europart music , cop. 2000

    [catalogue]

Auteur du texte1 document

  • Contenu dans : Mon fils Jean-Claude. [Introduction du P. M.-J. Roüet de Journel.]

    [Journal, 25 mai-25 août 1944.]. - [1]

    Description matérielle : In-16, 135 p., portr., couv. ill.
    Édition : Paris : Bloud et Gay , (1946)

    [catalogue]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jean-Claude Touche (1926-1944)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Quintette, cordes et piano [Musique imprimée] / Jean-Claude Touche, 1952
  • Mon fils Jean-Claude / Mme Firmin Touche, 1946

Biographie Wikipedia

  • Méconnu du public, Jean-Claude Touche aurait pu devenir un très grand musicien et chef d'orchestre français. En tentant de ramasser sur un brancard un blessé de la rue de Rivoli, à l'angle de la place de la Concorde, une balle allemande vient frapper mortellement ce jeune musicien âgé de dix-huit ans, en ce 25 août 1944, durant les combats de la libération de Paris. Il décèdera le 29 août 1944 après une opération désespérée.Il est né le 7 août 1926 à Paris. Son père, Firmin Touche, est premier violon des Concerts Colonne et professeur au Conservatoire de Paris.En 1941, il entre au Conservatoire où Henri Rabaud vient de céder sa place à Claude Delvincourt. Il fréquente les classes de Maurice Duruflé et de Marcel Dupré. Il obtient un premier prix d'orgue en 1944, trois mois avant sa mort.Durant sa très courte existence, il compose quelques ouvrages de qualité : Thème et variations sur Veni creator et une Pastorale pour orgue.« Il avait les dons du virtuose, la clarté, la flamme. Ses exécutions étaient en même temps réfléchies et vivantes. Il adorait l'improvisation et faisait partager à ses auditeurs, ses aspirations, ses extases religieuses. » Ainsi s'exprimait Marcel Dupré en parlant de son élève.Hélène de Felice écrivait dans le Figaro du 12 août 1999 : « Tous ceux qui ont connu Jean-Claude Touche conservent de lui un extraordinaire souvenir. Il possédait le charisme qu'apporte la beauté jointe à l'intelligence, celle de l'esprit et celle du cœur. Il rayonnait d'une foi réelle, celle qui conduit au dévouement total... »Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (45e division).

Pages équivalentes