Quae est ista . Voix (4)
motet

Langue :latin
Note :
1re éd. dans le recueil "Selectissimae necnon familiarissimae cantiones..." : Augsburg : M. Kriesstein, 1540 (RISM B/I 1540.7)

Éditions de l'œuvre

Partitions1 document

  • Contenu dans : Lamentations, magnificats, motets and chansons

    Quae est ista. - [14]

    Description matérielle : 1 partition (XVIII-166 p.) : 31 cm
    Description : Note : Réunit : 3 lamentations ; 3 magnificat ; motets : "Benedictus Dominus Deus meus" ; "Dilectus Deo" ; "Gaude, Francorum regia corona" ; "Inclita pura sanctissima Virgo Maria" ; "Laetare mater" ; "Lauda Sion" ; "Nesciens Mater" ; "Nobilis progenie, nobilior fide" ; "O praeclara stella maris" ; "Quae est ista" ; "Sancta Trinitas" ; "Tempus meum est" ; chansons : "Adieu solas" ; "Chacun maudit ces jaleux" ; "En amours n'a sinon que bien" ; "Faulte d'argent" ; "Fors seullement la morte" ; "Fuyés regrets" ; "Helas, je suis mary" ; "Il fait bon aymer" ; "J'ay veu la beauté m'amye" ; "Je le lairray" ; "Mauditz soient ces marriz jaleux" ; "N'aymés jamés une villaine" ; "On a mal dit de mon amy" ; "Pardonnez moy" ; "Petite camusette" ; "Tres doulce dame"
    Édition : Ottawa : the Institute of mediaeval music , cop. 1994
    Compositeur : Antoine de Févin (1470?-1511?)

    [catalogue]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Pages équivalentes