David Wilkie (1785-1841)

Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :Cults, comté de Fife (GB), 18-11-1785
Mort :Près de Malte, en mer, 01-06-1841
Note :
Peintre d'histoire, de genre, de portraits, aquafortiste. - Établi à Londres en 1805
Domaines :Peinture
Arts graphiques
ISNI :ISNI 0000 0000 6636 4617

Ses activités

Peintre1 document

  • [Recueil. Oeuvre de Sir David Wilkie]

    Description matérielle : Doc. iconogr. : formats divers
    Description : Note : Peintre graveur. - 1785-1841
    Édition : , [17e-18e s.]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40437700d]

Auteur du texte1 document

  • The life of Sir David Wilkie, with his journals, tours and critical remarks on works of art, and a selection from his correspondence

    Description matérielle : 3 vol.
    Édition : London : John Murray , 1843
    Éditeur scientifique : Allan Cunningham (1784-1842)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31984718p]

Graveur1 document

  • [Recueil. Oeuvre de Sir David Wilkie]

    Description matérielle : Doc. iconogr. : formats divers
    Description : Note : Peintre graveur. - 1785-1841
    Édition : , [17e-18e s.]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40437700d]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur David Wilkie (1785-1841)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • Sir David Wilkie (18 novembre 1785 – 1er juin 1841) était un peintre écossais.Il est d'abord formé à Édimbourg, puis se rend à Londres en 1805. Il y connaît un succès rapide. Il est élu membre de la Royal Academy (RA) le 11 février 1811 et fait Chevalier en 1836. Sa toile la plus renommée, qui rencontre « un succès considérable » lors de son exposition en 1822, est Les Pensionnaires de Chelsea recevant la London Gazette extraordinaire du jeudi 22 juin 1815 annonçant la bataille de Waterloo !!!. Pour l’historienne de l’art Beth Wright, Wilkie y fait œuvre de « pionnier en visualisant l’histoire comme expérience plutôt que comme action ». Commandé par le duc de Wellington, pour commémorer sa victoire sur Napoléon Ier à la bataille de Waterloo, le tableau ne dépeint en effet pas le champ de bataille, mais la réaction d'une cinquantaine de personnages à l'annonce qu'ils reçoivent de la nouvelle de la victoire remportée par la coalition britanno-prussienne. Ce faisant, le tableau « évoque les types de réaction possibles et appelle le spectateur à entrer en résonance avec elles ».En 1840, il commence un voyage en Terre sainte.Il réalise en Orient plusieurs portraits, notamment celui du sultan Abdul Meedgid.Il meurt en mer sur le chemin du retour, près de Gibraltar.

Pages équivalentes