Guillaume IV (roi de Grande-Bretagne, 1765-1837)

Country :Grande-Bretagne
Language :anglais
Gender :masculin
Birth :1765
Death :1837
Variant of the name :William IV (roi de Grande-Bretagne, 1765-1837) (anglais)
ISNI :ISNI 0000 0003 8267 7551

Occupations

Auteur du texte1 document

  • The Reform Act, 1832. The Correspondence of the late Earl Grey with His Majesty King William IV and with sir Herbert Taylor, from Nov. 1830 to June 1832. Edited by Henry, Earl Grey...

    Material description : 2 vol. in-8°
    Edition : London : J. Murray , 1867
    Éditeur scientifique : Henry George Grey (1802-1894)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30556853h]

Documents about this author

Documents about the author Guillaume IV (roi de Grande-Bretagne; 1765-1837)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • The Reform Act, 1832. The Correspondence of the late Earl Grey with His Majesty King William IV and with sir Herbert Taylor, from Nov. 1830 to June 1832 / edited by Henry, Earl Grey, 1867

Variant of the name

  • William IV (roi de Grande-Bretagne, 1765-1837) (anglais)

Wikipedia Biography

  • Guillaume IV (né William Henry, 21 août 1765 - 20 juin 1837) fut roi du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande et de Hanovre du 26 juin 1830 jusqu'à sa mort.Ayant servi dans la Royal Navy dans sa jeunesse, son peuple lui donna le surnom de Sailor King (« le Roi Marin »). Bien que stationné en Amérique du Nord et dans la Caraïbe, il ne prit pas part aux combats. Ses deux frères aînés étant morts sans héritiers, il accéda au trône à l'âge de 64 ans. Son règne fut marqué par de nombreuses réformes politiques et sociales : les Poor Laws furent actualisées, le travail des enfants fut encadré, l'esclavage fut aboli dans presque tout l'Empire britannique et le Reform Act 1832 réforma le système électoral britannique. Si Guillaume IV s'impliqua moins dans la politique que son frère ou son père, il fut le dernier monarque à nommer un premier ministre contre la volonté du Parlement. À travers son frère, le vice-roi du Hanovre, il offrit au royaume une constitution libérale bien que de courte durée.À sa mort, il n'avait aucun enfant survivant avec son épouse, Adélaïde de Saxe-Meiningen. Néanmoins, sa relation de 20 ans, l'actrice Dorothea Jordan, lui avait donné dix enfants illégitimes dont huit étaient en vie en 1837. Au Royaume-Uni, sa nièce, Victoria, lui succéda, alors que son frère Ernest-Auguste hérita du trône hanovrien.

Closely matched pages