Jacques de Flesselles (1721-1789)

Illustration de la page Jacques de Flesselles (1721-1789) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Paris, 1721
Mort :Paris, 14-07-1789
Note :
Intendant à Moulins, Rennes et Lyon, puis prévôt des marchands de Paris en 1789
Domaines :Histoire de la France
Autre forme du nom :Sieur de Flesselles (1721-1789)
ISNI :ISNI 0000 0000 8097 0912

Ses activités

Auteur prétendu du texte2 documents1 document numérisé

  • Lettre du sieur Flesselles à M. de Calonne, sur l'arrivée de Foulon & de Bertier au pays des ombres, ou Les secrets de l'enfer dévoilés

    [Reprod.]
    Description matérielle : 1 microfiche
    Édition : [S.l.] : Micro Graphix , cop. 1993

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb372336100]
  • Lettre du Sr de Flesselles à M. de Calonne, sur l'arrivée de Foulon de Bertier au pays des ombres... par S***

    Description matérielle : 16 p.
    Édition : Paris , [1789]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32111166g]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jacques de Flesselles (1721-1789)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Lettre du Sr de Flesselles à M. de Calonne, sur l'arrivée de Foulon de Bertier au pays des ombres... par S***, [1789]
  • Ouvrages de reference : CTHS (2009-12-28)
    DBF
    Hoefer
    Dictionnaire général de biographie et d'histoire / par Ch. Dezobry [et] Th. Bachelet, 1869
  • Catalogues de la BnF : BN cat. gén.

Autre forme du nom

  • Sieur de Flesselles (1721-1789)

Biographie Wikipedia

  • Jacques de Flesselles, né à Paris le 11 novembre 1730 d'une famille de robe picarde et abattu devant Hôtel de ville à Paris le 14 juillet 1789, est un administrateur français qui fut le dernier Prévôt des marchands de Paris.Il avait soutenu la fermeté de Maupeou contre les jansénistes lors de la révolte des Parlements.Intendant en Normandie, en Auvergne et à Lyon, avant de devenir maire de Paris, il fut tué d'un coup de pistolet, puis décapité et sa tête promenée au bout d'une pique, juste après la prise de la Bastille, ce qui en fait une des toutes premières victimes de la Révolution française.

Pages équivalentes