Enrico Zuccalli (architecte, 16..-17.. )

Illustration de la page Enrico Zuccalli (architecte, 16..-17.. ) provenant de Wikipedia
Pays :Italie
Sexe :masculin
Naissance :16..
Mort :17..

Ses activités

Dessinateur2 documents1 document numérisé

  • Plan du château de Chelesm, appartenant aud. Electeur

    [dessin]

    Description matérielle : 1 dess. : plume et encre de Chine, aquarelle ; 116,8 x 42,4 cm
    Description : Technique de l'image : dessin. - plume. - encre de Chine noire. - aquarelle
    Note : Plan de l'ancien château
    Ce plan donne la disposition générale de l'ancien château avec trois cours successives traversées par trois petits canaux. On notera l'existence déjà du mail "pallomalglia", à l'extrémité du parterre vers l'Est. Les inscriptions en italien sont certainement de la main de Zuccalli
    Sources : Fonds Robert de Cotte
    Sources : F. Fossier, Les dessins du fonds Robert de Cotte de la Bibliothèque nationale de France : architecture et décor, Paris, Rome, 1997, dossier 358

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb402622661]
  • [Différents plans relatifs au palais de Bonn]

    [dessin]

    Description matérielle : 32 dess.
    Description : Technique de l'image : dessin
    Note : Lors de leur exil en France entre 1704 et 1714, l'Electeur de Cologne Josef Clemens et son frère Max Emmanuel s'éprirent de l'architecture versaillaise; de retour en Allemagne Josef Clemens demanda à R. de Cotte plusieurs projets de modernisation ou de construction pour ses différentes résidences, le palais de Bonn qui prit modernisé le nom de Buen-Retiro, le château de Poppelsdorf imaginé sur le plan de la Villa Rotonda de Vicence, le château de Brühl et la forteresse de Godesberg. Une abondante correspondance relative à ces projets fut échangée entre l'Electeur et l'architecte qui a été éditée par Finley Oglevee. En ce qui concerne le château de Bonn, sa reconstruction remontait à 1697 lorsque Enrico Zuccalli conservant les deux ailes du vieux château avait imaginé d'en modifier déjà l'orientation et de créer une vaste perspective en enfilade vers le Sud Ouest; le premier projet proposé par R. de Cotte en 1713 organisait le palais en U avec une cour d'honneur à colonnade; il fut écarté pour des raisons financières; le second proposé en 1714 s'ordonnait autour d'un plan quadrilatère avec un salon central à la manière de Vaux; finalement l'Electeur se contenta de compléter l'oeuvre de Zuccalli. Jusqu'en 1715 Benoît de Fortier se chargea sur place du suivi des travaux. Après 1716 il fut remplacé par Guillaume Hauberat.
    Sources : Marcel, p.167-168; Dussieux, p.180; Renard, p. 86; Kalnein-Levey, p. 231; Finley Oglevee, passim; Neuman, p.73; Pons, p.118, 119, 211
    Édition : , [1713-1721]
    Dessinateur : Claude Audran (1658-1734), André-Charles Boulle (1642-1732), Cabinet Robert de Cotte, Martin Desjardins (1640?-1694), Benoit de Fortier (architecte, 16..-17.. ), Guillaume Hauberat (architecte, 16..-17.. ), Barthélémy La Rocque (1720-17..), Louis Marteau (1715-1805), Jean Raon (1631-1707), Charles Rousseau (ornemaniste, 16..-17.. ), François Antoine Vassé (1681-1736), Joseph Vivien (1657-1734)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40262225f]

Autre2 documents1 document numérisé

  • [Château de Schleissheim] Esquisse de l'aile Est avant intervention de R. de Cotte

    [dessin]

    Description matérielle : 1 esquisse : pierre noire ; 24 x 89,2 cm
    Description : Technique de l'image : dessin. - pierre noire
    Note : Il s'agit sans doute de la proposition de Zuccalli corrigée par R. de Cotte dans le dessin n° 130bis; la salle à l'italienne est déjà prévue, ainsi que la disposition des appartements privés de l'Electeur; en revanche n'apparaissent pas les deux escaliers d'honneur placés de part et d'autre de la Grande Salle
    Sources : Fonds Robert de Cotte
    Sources : F. Fossier, Les dessins du fonds Robert de Cotte de la Bibliothèque nationale de France : architecture et décor, Paris, Rome, 1997, dossier 358

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40262267c]
  • [Différents plans relatifs au château de Schleissheim]

    [dessin]

    Description matérielle : 24 dess.
    Description : Technique de l'image : dessin
    Note : La reconstruction du château de Schleissheim, demandée par l'Electeur de Bavière Max-Emanuel, fit l'objet de plusieurs campagnes de travaux; la première menée par Enrico Zuccalli s'étendit de 1701 à 1704. Par la suite, l'arrivée à la cour d'Adélaïde de Savoie entraîna l'Electeur à se tourner vers des architectes français plus à la mode, Alexis Delamair, Boffrand et enfin R. de Cotte. C'est sans doute durant son exil à Saint-Cloud (1713-1714) que Max-Emanuel prit contact avec ce dernier pour lui soumettre les projets de Zuccalli et lui demander de nouveaux plans pour la Grande Salle et pour de nouveaux escaliers à la française (dont Effner s'inspirera l'année suivante pour la résidence de Dachau). Dans une lettre adressée à Orry en 1715, R. de Cotte annonce que "L.A.E. Messeurs de Bavière et de Cologne ont désirés que je leur fisse des projets pour leur palais, je leur en ay fait d'aussy grands et aussy manifiques et qui s'execute actuellement. Celuy de S.A.E. de Bavière a 200t. de face avec deux ailles, une cour de 60t. et un jardin qui repond à la grandeur de ce palais....". Effectivement un dessin pour le parc lui fut également demandé avec une cascade entre le palais et Lustheim, ainsi que l'avait proposé dès 1709 le neveu de Le Nôtre, Claude Desgots. R. de Cotte proposa enfin une décoration pour la Salle des Victoires qui fut reprise en 1720 sous la direction d'Effner et confiée à l'atelier de Johann-Adam Pichler; il semble que les encadrements de tableaux et les cheminées soutenues par des torses d'Hercules furent alors réalisés par Charles Dubut. A son retour en Bavière en 1714, l'Electeur demanda un second projet à R. de Cotte qui se limita prudemment à l'aile Est, pour des motifs de coût et parce qu'il aurait fallu démolir, pour percer le nouvel escalier, la grande salle à l'italienne. Cette seconde version fut également abandonnée et c'est Effner entre 1719 et 1721 qui reprit le chantier à moindres frais
    Sources : Hauttmann; Seidel; Hojer; Kurfürst Max Emanuel, p.295-296; Richard; Hauttmann 1912; Strandberg; Imhof
    Édition : , [1713-1714]
    Dessinateur : Cabinet Robert de Cotte
    Peintre du modèle : Adam Pichler (peintre, 17..-17.. )
    Autre : Germain Boffrand (1667-1754), Pierre-Alexis Delamair (1676?-1745), Claude Desgots (architecte, 16..-17.. ), Charles-Claude Dubut (1687?-1742), Joseph Effner (1687-1745), Dominique Girard (architecte, 1680-1738)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40262265p]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Pages équivalentes