Jacques Lemercier (1585?-1654)

Illustration de la page Jacques Lemercier (1585?-1654) provenant de Wikipedia
Pays :France
Sexe :masculin
Naissance :Pontoise, 1585
Mort :Paris, 1654
Autre forme du nom :Jacques Le Mercier (1585?-1654)
ISNI :ISNI 0000 0001 1621 9179

Ses activités

Illustrateur2 documents

  • [Recueil. Oeuvre de Jacques Le Mercier]

    Description matérielle : Doc. iconogr. : formats divers
    Description : Note : Architecte français & graveur à l'eau-forte. - 1585-1654

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb403890522]
  • [Recueil. Oeuvre de Jacques Lemercier]

    Description matérielle : Doc. iconogr. : formats divers
    Description : Note : Architecte. - Français. - 1585-1654

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40422007g]

Dédicateur1 document1 document numérisé

  • Scenografia generale del palazzo di Caprarola dell'illustrissimo signor cardinal Farnesio

    Description matérielle : 1 plan : ill. ; 68 x 92,5 cm
    Description : Note : En gauche, dédicace dans un cartouche illustré et armorié
    Édition : Romae : [s.n.] , 1608
    Autre : Le Vignole (1507-1573)
    Dédicataire : Odoardo Farnese (1573-1626)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41492905v]

Graveur1 document1 document numérisé

  • Scenografia generale del palazzo di Caprarola dell'illustrissimo signor cardinal Farnesio

    Description matérielle : 1 plan : ill. ; 68 x 92,5 cm
    Description : Note : En gauche, dédicace dans un cartouche illustré et armorié
    Édition : Romae : [s.n.] , 1608
    Autre : Le Vignole (1507-1573)
    Dédicataire : Odoardo Farnese (1573-1626)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41492905v]

Autre5 documents1 document numérisé

  • [Lyon, Hôtel de Ville] Elévation d'une des aîles, avec la couppe du corps de logis sur le devant et sur le derrière

    [dessin]

    Description matérielle : 1 dess. : plume et encre de Chine, lavis d'encre de Chine, aquarelle ; 28,6 x 93,6 cm
    Description technique : Le dessin a été raccourci sur la partie supérieure gauche
    Description : Technique de l'image : dessin. - plume. - encre de Chine noire. - lavis d'encre. - aquarelle
    Note : Après l'incendie de 1674, l'Hôtel de ville fut reconstruit par Simon Maupin sous le contrôle de Lemercier
    Sources : Fonds Robert de Cotte
    Le dessin a été raccourci sur la partie supérieure gauche
    Édition : , [1717]
    Autre : Simon Maupin (1590?-1668)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40261404s]
  • [Deux plans relatifs au couvent de l'Oratoire, rue Saint-Honoré]

    [dessin]

    Description matérielle : 2 dess.
    Description : Technique de l'image : dessin
    Note : Sur l'emplacement de l'Hôtel du Bouchage bâti par Henri de Joyeuse, occupé par Gabrielle d'Estrées puis vendu en 1616 par la duchesse douairière de Guise au cardinal de Bérulle, ce dernier fit édifier une petite chapelle pour les Pères de l'ordre de l'Oratoire qu'il avait fondé en 1611. De 1621 à 1630 fut construite une véritable église, sur des plans de Métézeau repris par Lemercier, qui devait être incorporé au Louvre selon le voeu de Louis XIII, d'où l'axe de l'édifice décentré par rapport à la rue Saint-Honoré, et séparé d'elle par une rangée de maisons. Il semble qu'au début du XVIIIe siècle on se soit déjà préoccupé de créer une façade digne de l'église et du couvent. Un premier projet d'Oppenord correspondant sans doute aux plans de l'agence R. de Cotte, précéda ceux de Jacques V Gabriel, datés de janvier 1740, conservés dans la collection Destailleurs (n° 488-490) et dans la collection Lesoufaché à l'Ecole des Beaux-Arts . Ils furent repris en 1745, presque à l'identique par Pierre Caqué pour la réalisation définitive de la façade. F. Hamon pense que ces projets de Gabriel sont encore à attribuer à Oppenord
    Sources : L'église de l'Oratoire Saint-Honoré vu du Louvre / Roger Braun, Extr. de Centre de Paris, T. III, 1936, p. 25
    Sources : Hautecoeur, Louis : Histoire de l'architecture classique en France..., t. 3, p. 142
    Édition : , [ca. 1710]
    Dessinateur : Cabinet Robert de Cotte
    Autre : Pierre Caqué (architecte, 17..-17.. ), Jacques Gabriel (1667-1742), Gilles-Marie Oppenort (1685-1742)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40273907w]
  • [Différents plans relatifs à la chapelle de la Sorbonne]

    [dessin]

    Description matérielle : 3 dess.
    Description : Technique de l'image : dessin
    Note : Destinée à servir de mausolée au cardinal de Richelieu, l'église de la Sorbonne fut commencée en 1635 sur les plans de Jacques Lemercier. A la mort du cardinal elle n'était pas achevée et sa décoration intérieure se poursuivit jusqu'en 1694, lorsque le tombeau sculpté par Girardon fut mis en place. Les trois plans du fonds R. de Cotte proviennent sans doute de l'Agence des bâtiments et sont postérieurs à l'achèvement du gros oeuvre en 1653
    Sources : Weigert, p.7
    Édition : , [1650-1690]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40271954x]
  • [Quatre plans relatifs à la salle d'opéra du Palais-Royal]

    [dessin]

    Description matérielle : 4 dess.
    Description : Technique de l'image : dessin
    Note : Construite par Lemercier sur ordre du cardinal de Richelieu en 1641, la première salle de l'Opéra était complétée par une petite salle de théâtre décorée par Philippe de Champaigne. Quand elle fut ouverte au public elle s'avéra trop petite et Lulli obtint de Colbert, en 1673, 3000 livres pour la transformer: la scène fut élargie, un parterre "debout" créé en avant de la pente à gradins, des loges cloisonnées furent ménagées sur les côtés et sur deux étages, avec un "paradis" au dessus. A partir de 1715 le Régent, possesseur du Palais-Royal, y autorisa les bals masqués et Servandoni en 1727 agrandit l'espace destinée à la danse. En 1730, on habilla les piliers des loges d'un décor à palmiers et on créa une loge privée pour le duc d'Orléans, communiquant directement depuis ses appartements. La salle fut dévorée par un incendie en 1763 et reconstruite par Pierre-Louis Moreau en 1764. Les plans du fonds R. de Cotte sont ceux qui précédèrent les transformations demandées par Lulli en 1673 pour l'installation de l'Académie des musique. La mention de l'appartement de la princesse de Monaco, Catherine-Charlotte de Gramont nommée surintendante de la maison de Madame en 1673 et morte en 1678, confirme la datation. Quant à Madame de Fiennes, il s'agissait sans doute de la femme du comte de Fiennes, capitaine des Gardes de Monsieur, charge qu'il transmit à son fils en 1696
    Sources : Histoire des salles de l'Opéra de Paris / J. Gourret, Paris, 1985, p.125
    Sources : Le palais-Royal de la mort de Richelieu à l'incendie de 1763 / T. Sauvel, Bulletin monumental, t. 110, 1962, p. 174
    Sources : Le Palais Royal : [exposition, Paris], Musée Carnavalet, 9 mai-4 septembre 1981988, Paris : Musée Carnavalet, 1988, p. 52
    Édition : , [Avant 1673]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40274725h]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Autre forme du nom

  • Jacques Le Mercier (1585?-1654)

Biographie Wikipedia

Pages équivalentes