Tommaso Finiguerra (1426-1464)

Pays :Italie
Sexe :masculin
Naissance :Florence (Italie), 1426
Mort :Florence (Italie), 1464
Note :
Orfèvre. - Graveur
Autre forme du nom :Maso Finiguerra (1426-1464)
ISNI :ISNI 0000 0000 8079 7988

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • A Florentine picture-chronicle...

    Description matérielle : Gr. in-fol.
    Édition : London , 1898
    Annotateur : Sidney Colvin (1845-1927)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb302607168]
  • A Florentine picture-chronicle, being a series of ninety-nine drawings representing scenes and personages of ancient history sacred and profane, by Maso Finiguerra, reproduced from the originals in the British Museum... with many minor illustrations drawn from contemporary sources and a critical and descriptive text by Sidney Colvin,...

    Description matérielle : Gr. in-fol., 44 p. et 99 pl. avec texte explicatif, fig.
    Édition : London : B. Quaritch , 1898

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30436848b]

Illustrateur1 document

  • [Recueil. Oeuvre de Tommaso Finiguerra]

    Description matérielle : Doc. iconogr. : formats divers
    Description : Note : Orfèvre. - 1426-1464

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40413215p]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Bénézit, 1999

Autre forme du nom

  • Maso Finiguerra (1426-1464)

Biographie Wikipedia

  • Maso Finiguerra (Santa Lucia d'Ognissanti, 1426 - 1464) est un orfèvre et un graveur italien qui s'est distingué par son usage du niellage sur des calices, patènes, reliquaires, poignées d'épées, bijoux en argent.Il travailla avec son maître Lorenzo Ghiberti aux portes du baptistère de Florence. En voulant contrôler son Triomphe et le Couronnement de la Vierge, enlevée au ciel et entourée d'anges, avant de recouvrir les traits de nielle, il voulut essayer ce que produiraient sur une feuille de papier humide, les figures gravées couvertes de la fumée grasse d'une chandelle. Le papier ayant rendu fidèlement le sujet tracé sur le métal, cette technique (creux destiné à être rempli) donna naissance à la taille-douce (en remplaçant le niello par de l'encre).

Pages équivalentes