Bi Sheng Wang

Pays :Chine
Langue :chinois
Autres formes du nom :必胜 王
Bisheng Wang
Wang Bi Sheng

Ses activités

Éditeur scientifique2 documents

  • 2003 Zhong Guo zui jia san wen

    Description matérielle : 4-3-612 p.
    Édition : Shen Yang shi : Liao Ning ren min chu ban she , 2004. - Shen Yang shi : Liao Ning ren min chu ban she , 2004 : 辽宁人民出版社 , 2004
    Éditeur scientifique : Kai Xiong Pan

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb400285664]
  • 2003 Zhong Guo zui jia sui bi

    Description matérielle : 2-3-604 p.
    Édition : Shen Yang shi : Liao Ning ren min chu ban she , 2004. - Shen Yang shi : Liao Ning ren min chu ban she , 2004 : 辽宁人民出版社 , 2004
    Éditeur scientifique : Kai Xiong Pan

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40028291h]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • 2003 Zhong Guo zui jia sui bi / Pan Kai Xiong, Wang Bi Sheng zhu bian, 2004
  • BnF Service chinois

Autres formes du nom

  • 必胜 王
  • Bisheng Wang
  • Wang Bi Sheng

Biographie Wikipedia

  • Bi Sheng (chinois simplifié : 毕升 ; chinois traditionnel : 畢昇 ; pinyin : Bì Shēng ; Wade : Pi⁴ Sheng¹) est un inventeur chinois (990-1051) Il se distingue par l'invention de la typographie en Chine entre 1041 et 1048. Ses caractères mobiles gravés dans de la porcelaine, céramique d'argile visqueuse, durcis dans le feu et assemblés dans la résine, révolutionnent l'imprimerie.Le Coréen Choe Yun-ui (최윤의 / 崔允儀, 1102-1162) a amélioré cette technique en utilisant du métal, moins fragile au XIIe siècle, puis le Chinois Wáng Zhēn (王禎, 1290—1333) a encore modifié cette technique en utilisant du bois, moins onéreux, mais moins précis que les autres matériaux. Bi Sheng était un roturier, il n'y a donc aucune archive de sa généalogie ou de sa vie. Il a seulement été enregistré dans le Mengxi Bitan (夢溪筆談, Essais sur la mare des rêves) par l'étudiant-boursier, officiel et scientifique mathématiques chinois Shěn Kuò (沈括, 1031–1095).

Pages équivalentes