Ethruscarum antiquitatum fragmenta

Langue :latin
Date :1636
Note :
Étude de découvertes archéologiques, présentées comme étant d'origine étrusque, en réalité des faux forgés par l'auteur lui-même
Domaines :Archéologie. Préhistoire. Histoire ancienne
Autre forme du titre :Ethruscarum antiquitatum fragmenta, quibus urbis Romae aliarumque gentium primordia, mores et res gestae indicantur (latin)

Éditions de l'œuvre

Livres2 documents

  • Ethruscarum antiquitatum fragmenta... a Curtio Inghiramio reperta Scornelli prope Vulterram

    Description matérielle : In-fol.
    Édition : Francofurti , 1637
    Auteur du texte : Curzio Inghirami (1614-1655)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb339944426]
  • Ethruscarum antiquitatum fragmenta, quibus urbis Romae aliarumque gentium primordia, mores et res gestae indicantur, a Curtio Inghiramio reperta Scornelli prope Vulterram...

    Description matérielle : In-fol., pièces limin., 324 p. et pl.
    Édition : Francofurti , 1637
    Auteur du texte : Curzio Inghirami (1614-1655)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb306349772]

Documents à propos de cette Œuvre

Documents à propos de l'oeuvre Ethruscarum antiquitatum fragmenta (1636) / Curzio Inghirami (1614-1655)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • The scarith of Scornello : a tale of Renaissance forgery / Ingrid D. Rowland, 2004, p. 37 : forme retenue
  • Hoefer (sous : Inghirami, Curzio) : Ethruscarum antiquitatum fragmenta, quibus urbis Romae aliarumque gentium primordia, mores et res gestae indicantur

Autre forme du titre

  • Ethruscarum antiquitatum fragmenta, quibus urbis Romae aliarumque gentium primordia, mores et res gestae indicantur (latin)

Pages équivalentes