BnF
BnF

Muḥammad H̱ātamī

Country :
Language :
Gender :
masculin
Note :
Professeur de philosophie islamique. - Président de la République islamique d'Iran de 1997 à 2005
ISNI :

Occupations

Auteur du texte1 document

  • La religion et la pensée prises au piège de l'autocratie

    voyage au coeur de la pensée politique des musulmans pendant l'essor et au déclin de la civilisation islamique

    Material description : 1 vol. (338 p.)
    Note : Note : Trad. de l'iranien. - Textes issus de conférences données en 1994 et 1995 à l'École normale supérieure de Téhéran
    Edition : 2005 Louvain. - Paris Peeters

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb399950278]
Loading information

Documents about this author

Documents about the author Muḥammad H̱ātamī

Pages in data.bnf.fr

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Documents by this author : La religion et la pensée prises au piège de l'autocratie / Sayyed Mohammad Khatami, 2005
  • Ouvrages de reference : LC Authorities (2006-03-27)
  • Catalogues de la BnF : BnF Service arabe

Variants of the name

  • محمّد خاتمي (arabe)
  • Sayyed Mohammad Khatami
  • Mohammad Khatami

Wikipedia Biography

  • Seyyed Mohammad Khatami, né le 2 septembre 1943 à Ardakan, dans la province de Yazd, est un homme d'État iranien. Longtemps ministre de la Culture et de l’Orientation islamique, il est président de l'Iran du 2 août 1997 au 3 août 2005. Au cours de ses deux mandats, Khatami construit des relations diplomatiques avec de nombreux États, y compris ceux de l'Union européenne et de l'Asie. En politique intérieure, il prône la liberté d'expression et la tolérance, mais ne parvient pas à changer les institutions, ni à relancer l'économie du fait de l'opposition conservatrice au Parlement. Le 8 février 2009, il annonce qu'il se porte candidat à l'élection présidentielle de 2009. Mais le mois suivant, il indique qu'il se retire pour ne pas contribuer à disséminer les voix de l'électorat modéré et qu'il soutient la candidature de Mir Hossein Mousavi face au président conservateur sortant, Mahmoud Ahmadinejad.

Closely matched pages

Last update : 21/02/2014