Marie Hélène Poitras

Pays :Canada
Langue :français
Sexe :féminin
Note :
Romancière
ISNI :ISNI 0000 0000 7367 7654

Ses activités

Auteur du texte19 documents2 documents numérisés

  • Griffintown

    roman

    Description matérielle : 1 vol. (171 p.)
    Édition : Paris : Phébus , impr. 2014

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb437831629]
  • Soudain le Minotaure

    roman

    Description matérielle : 1 vol. (146 p.)
    Édition : Paris : Phébus , DL 2015

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44275363r]
  • L'amour à distance

    Édition : Montréal : COURTE ECHELLE , 2009
    Illustrateur : Joanna Czadowska

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb434050401]
  • La bonne étoile

    Édition : Montréal : COURTE ECHELLE , 2009
    Illustrateur : Joanna Czadowska

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43405041c]
  • Conte moderne pour princesses lucides

    Édition : Montréal : COURTE ECHELLE , 2009
    Illustrateur : Joanna Czadowska

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb434050374]

Éditeur scientifique1 document

  • Bonjour voisine!

    collectif Haïti-Québec

    Description matérielle : 490 pages
    Édition : Montréal : Mémoire d'encrier , impr. 2013

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb439053265]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • Marie Hélène Poitras est une écrivaine québécoise. Elle est née en 1975 à Ottawa et vit aujourd’hui à Montréal. Elle est journaliste musique et éditrice de la Zone d'écriture de Radio-Canada. Elle publie en 2002 Soudain le Minotaure qui lui vaut le Prix Anne-Hébert. Le roman raconte l'histoire d'un viol du double point de vue de la victime et du violeur. Le portrait qu'elle trace de celui-ci en lisant dans ses pensées dénote un sens de la psychologie qu'elle a acquis dans sa jeunesse, en essayant de se mettre dans la tête de ses confrères de classe. Le livre est salué par la critique. Marie Hélène Poitras est également cochère pendant quelques années dans le Vieux-Montréal. Ce travail lui inspire un second roman, Griffintown, paru en 2012, qui décrit l'univers mystérieux et inconnu des cochers. Le livre, à mi-chemin entre le polar et la galerie de portraits, dénonce l'embourgeoisement menaçant le quartier qui donne son titre au roman. Marie Hélène Poitras déploie toute la richesse de son style, qui en vient presque à voler la vedette au récit. Les lecteurs se souviendront avec ravissement du Far-Ouest (sic) qu'elle décrit.En octobre 2013, elle remporte le prix France-Québec pour son roman Griffintown. Déjà, les éditions Phébus en avaient acquis les droits pour la France et le livre devait paraître en version anglaise chez Cormorant. Les droits d’adaptation cinématographique avaient été acquis par Attraction Images.

Pages équivalentes