BnF
BnF

Abel Janszoon Tasman (1603-1659)

Country :
Pays-Bas avant 1830
Language :
néerlandais; flamand
Gender :
masculin
Birth :
Lutjegast (Pays-Bas), 1603
Death :
Jakarta (Indonésie), 10-10-1659
Note :
Navigateur au service de la Compagnie hollandaise des Indes orientales. - A découvert la Tasmanie, la Nouvelle-Zélande et Tonga
Field :
Géographie du reste du monde
ISNI :

Occupations

Auteur du texte6 documents

  • [Abel Janszoon Tasman]. 2 traductions françaises de la fin du XIXe siècle du journal de voyage de Abel Janszoon Tasman (du 14 août 1642 au 15 juin 1643) édité en 1860 par Jacob Swart sous le titre "Journaal van de reis naar het onbekende Zuidland, in den jare 1642, door Abel Janszoon Tasman..." : traduit jusqu'au 22 janvier 1643 (228 f.) et traduit de l'introduction de J. Swart et du journal avec une lacune du 16 au 22 mars 1643 (196 f.) ; "Abel Janszoon Tasman et Franchoys Jacosz. Visscher, 1642-1644", s.d. (fin du XIXe siècle) (24 f.)

    Material description : 2 traductions

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb387948790]
  • [Abel Janszoon Tasman]. Dossier sur les voyages de Abel Janszoon Tasman : calque de la carte de l'archipel indonésien de Mercator, calque de la carte de la Nouvelle-Guinée par H. et M. Janszoon (2 calques et 2 f. de notes), 5 calques de la carte du monde de A. Ortelius avec 5 f. de notes, extraits de la "Relation de divers voyages curieux" de M. Thévenot relatifs aux voyages de Abel Janszoon Tasman (3 f.), extrait traduit en français du récit du voyage de Abel Janszoon Tasman en 1642 par D. Rembrantszoon van Nierop (10 p. numérotées 55-64), "Recherches sur l'époque véritable de la découverte de la Terre de Van Diemen du Nord, par Jean-Baptiste-Benoît Eyriès... 26 août 1814" (59 f.), note de Michaud relative à la bibliographie du premier voyage de Abel Janszoon Tasman (1 p.), lettre de Ernest-Théodore Hamy au prince Roland Bonaparte, s.d. (mars 1891) (l'ensemble du dossier semble avoir été constitué vers 1890)

    Material description : 1 ensemble de doc.
    Destinataire de lettres : Roland Bonaparte (1858-1924)
    Auteur de lettres : Ernest-Théodore Hamy (1842-1908)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38797915r]
  • [Abel Janszoon Tasman]. Reçu de la carte originale de Tasman offerte au gouvernement australien par Marie Bonaparte, princesse Georges de Grèce, 1er mai 1933, et reproduction de la signature de Tasman

    Material description : 1 ensemble de doc.

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb387947202]
  • Die Entdeckung Neuseelands, Tasmaniens und der Tonga- und Fidschi-Inseln, 1642-1644

    Material description : 237 p.
    Note : Note : Bibliogr. p. 223-224
    Edition : cop. 2012 Wiesbaden Marix

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb427519899]
  • Het journaal van Abel Tasman, 1642-1643

    Material description : 1 vol. (208 p.)
    Note : Note : Bibliogr. p. 206-207
    Edition : cop. 2006 Zwolle Waanders

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb401626152]
Loading information

Documents about this author

Documents about the author Abel Janszoon Tasman (1603-1659)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

Wikipedia Biography

  • Abel Janszoon Tasman, navigateur néerlandais, né en 1603 à Lutjegast, province de Groningue, mort le 10 octobre 1659 à Batavia. Il est surtout connu pour ses voyages entre 1642 et 1644 au service de la Vereenigde Oostindische Compagnie la Compagnie néerlandaise des Indes orientales, en mission pour le compte d'Antonio van Diemen, au cours desquels il découvrit les îles de ce qu'il nomma la Van Diemens Land en 1642 et la Nouvelle-Zélande actuelles. Il fut aussi le premier Européen connu à voir les îles Fidji en 1643. Tasman, son navigateur Visscher, et son marchand Gilsemans cartographièrent aussi des parties conséquentes de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande et des îles du Pacifique. Au cours de son premier voyage, Tasman navigua de Batavia avec deux petits bateaux, le Heemskerck et le Zeehaen, d'abord vers l'Île Maurice puis vers l'est. Il manqua ainsi l'Australie, qu'il cherchait à atteindre, mais découvrit l'île de Tasmanie. Il la baptisa Van Diemensland, mais les Britanniques lui donnèrent plus tard le nom de celui qui l'avait découverte, la Tasmanie. Après une courte exploration de l'île, il continua à naviguer vers l'est, et découvrit la Nouvelle-Zélande, qu'il appela Statenland, pensant qu'elle était reliée à un morceau de terre au sud de l'Amérique du Sud. Puis il navigua vers le nord le long de sa côte occidentale. Passé la pointe nord de l'île méridionale, il jeta l'ancre dans une baie, où lors de la seule rencontre qu'ils eurent avec les Māori, quatre de ses hommes furent tués. Il appela l'endroit Moordenaarsbaai (c'est l'actuelle Golden Bay) et poursuivit sa route vers le nord, mais manqua le détroit de Cook, qui sépare l'île septentrionale de l'île méridionale, et en conclut que la Nouvelle-Zélande ne devait vraisemblablement former qu'une seule masse de terre. Au cours du voyage de retour vers Batavia, il découvrit encore l'île de Tonga. Fichier:Tasmanroutes. PNG Les routes de Tasman

Closely matched pages

Last update : 21/02/2014