Ileana (princesse de Roumanie, 1909-1991)

Illustration de la page Ileana (princesse de Roumanie, 1909-1991) provenant de Wikipedia
Pays :Roumanie
Langue :roumain; moldave
Sexe :féminin
Naissance :Bucarest, 05-01-1909
Mort :Ellwood City, Pa., 21-01-1991
Note :
Épouse d'Antoine de Habsbourg-Toscane (1931-1954), puis du Dr Nicolas Issaresco (1954-1965). - En 1961, entre au monastère orthodoxe de Bussy-en-Othe (France) ; reçoit le nom de Mère Alexandra en 1967
Née le 23 décembre 1908 selon le calendrier julien
Domaines :Histoire de l'Europe
Autres formes du nom :Mère Alexandra (1909-1991)
Mère Alexandra (1909-1991)
ISNI :ISNI 0000 0003 6852 3484

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • I live again, by Ileana, Princess of Romania, Archduchess of Austria

    Description : Note : Copyright 1951-1952
    Édition : New York, Rinehart , (s. d.). In-8°, VI-374 p., fig., portr., carte, tableau généalogique. [Ech. int. 23347] -VIIId23-

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32269228b]

Préfacier1 document

  • His Ex. Valerian D. Trifa... and Architect Dr Alexandre Th. Petit. Romania

    Description matérielle : In-fol. (31 cm), 39 p., pl., carte dépl. [Don 1592-63]
    Description : Note : Romanian Orthodox episcopate of America. Orthodox Christian library. Historical series. 15. - Orthodox christian library. Historical Series. 15
    Édition : Jackson (Mich.) : Romanian orthodox episcopate of America , 1961

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb331964022]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Ileana (princesse de Roumanie; 1909-1991)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autres formes du nom

  • Mère Alexandra (1909-1991)
  • Mère Alexandra (1909-1991)

Biographie Wikipedia

  • Ileana de Roumanie, née le 5 juillet 1909 à Bucarest (Roumanie) et décédée le 21 janvier 1991 à Youngstown dans l'Ohio (États-Unis), est la fille du roi Ferdinand Ier de Roumanie et de Marie d'Édimbourg.

Pages équivalentes