Érinne (03..-03..)

Pays :Grèce
Langue :grec ancien (jusqu'à 1453)
Sexe :féminin
Naissance :- 03..
Mort :- 03..
Note :
Poétesse lyrique du milieu du IVe siècle av. J.-C., morte à l'âge de 19 ans. - Originaire de l'île de Télos (Tèlos/Tī́́́los), près de Rhodes, Grèce (plutôt que de Lesbos, les sources divergeant)
Domaines :Littératures
Autres formes du nom :Erinna (latin)
̓ ́Īrinna
Ἤριννα
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 2158 7278

Ses activités

Auteur du texte5 documents

  • Contenu dans : Meletemata e disciplina antiquitatis... Pars prima. Anecdota graeca ex codicibus maxime Palatinis depromta...

    De Erinna et Corinna poetriis.... - [1]

    Description matérielle : In-8°
    Édition : Lipsiae , 1817

    [catalogue]
  • [Ein Fragment] Erinna[s], von Kurt Latte [herausgegeben]

    Description : Note : Nachrichten der Akademie der Wissenschaften in Göttingen. I. Philologisch-historische Klasse. Jahrgang 1953. Nr. 3
    Édition : Göttingen, Vandenhoeck und Ruprecht , (s. d.). In-4°, paginé 79-84. [Ech. int. 28917]
    Éditeur scientifique : Akademie der Wissenschaften. Philologisch-historische Klasse. Göttingen, Allemagne, Kurt Latte (1891-1964)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb320804085]
  • Contenu dans : Oeuvres complètes de Pindare, traduction française par C. Poyard,... Nouvelle édition, complètement refondue, augmentée d'Anacréon, de Sapho et d'Erinna

    [Fragments et épigrammes.]. - [2]

    Description matérielle : In-18, VI-309 p.
    Édition : Paris : Garnier frères , 1908

    [catalogue]
  • Contenu dans : Oeuvres complètes de Pindare, traduction française par C. Poyard,... Nouvelle édition, complètement refondue, augmentée d'Anacréon, de Sapho et d'Erinna

    [Fragments et épigrammes.]. - [3]

    Description matérielle : In-18, VI-309 p.
    Édition : Paris : Garnier frères , (1902)

    [catalogue]
  • Obras de Sapho, Erinna, Aleman, Stesicoro, Alceo, Ibico, Simonides, Baehilides, Archiloco, Alpheo, Pratino, Menalipides, Traducidas de el Griego en verso castellano, por D. Joseph y D. Bernabe Canga Argüelles

    Description : Note : Contient de Sappho les odes et quelques autres fragments
    Édition : Madrid, Sancha , 1797. In-4°, VI-162 p.

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32080410q]

Autre1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Érinne (03..-03..)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

  • L'atelier de data.bnf.fr vous propose un espace expérimental, pour découvrir ses données. Frises chronologiques, cartes, galeries d'images vous conduisent vers les ressources de la BnF.

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Obras de Sapho, Erinna, Alcman, Stesicoro, Alceo, Ibico, Simonides, Bachilides, Archiloco, Alpheo, Pratino, Menalipides / traducidas de el griego en verso castellano por D. Joseph y D. Bernabe Canga Argüelles, 1797
    Oeuvres complètes de Pindare / traduction française par C. Poyard ; nouvelle édition, complètement refondue, augmentée d'Anacréon, de Sapho et d'Erinna, 1908
    [Ein Fragment] Erinna[s] / von Kurt Latte [herausgegeben], [1953?]
  • Ouvrages de reference : Larousse 20e s. : Érinne
    Gaffiot : Erinne ou Erinna (formes latines) et ̓Īrínnī (forme grecque)
    Bailly : ̓ ́Īrinna
    Encycl. Grèce : ̓ ́Īrinna
    Encycl. Pápyros : ́Īrinna
    Bibliothèque nationale, Grèce : ́Īrinna (2008-07-10)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Erinna
    BN Cat. gén. suppl. : Erinna et Erinne
    BnF Service grec, 2008-07-24

Autres formes du nom

  • Erinna (latin)
  • ̓ ́Īrinna
  • Ἤριννα
  • ́Īrinna
  • Ήριννα
  • ̓ ́Ērinna
  • Erinne (latin)
  • ̓Īrínnī
  • Ἠρίννη
  • Īrínnī
  • Ηρίννη
  • ̓Ērínnē
  • Erinna (allemand)
  • Erinna (italien)
  • Erinna (espagnol; castillan)

Biographie Wikipedia

  • Érinna (en grec ancien Ἤριννα) est une poétesse de la Grèce antique. On a longtemps cru qu'elle avait vécu autour de 600 av. J.-C., et qu'elle avait été une contemporaine et une amie de Sappho, sur la foi de la Souda et d'Eustathe de Thessalonique. Néanmoins, on s'accorde aujourd'hui à dire qu'elle date plutôt du IVe siècle av. J.-C. Selon Eusèbe de Césarée, elle est « bien connue » en 352 avant notre ère. Elle est native de Rhodes ou de l'île toute proche de Tilos, ou peut-être de Tinos. Elle meurt à l'âge de dix-neuf ans.

Pages équivalentes