Leonardo Favio (1938-2012)

Pays :Argentine
Langue :espagnol; castillan
Sexe :masculin
Naissance :28-05-1938
Mort :05-11-2012
Note :
Acteur, réalisateur et chanteur argentin
Domaines :Audiovisuel
ISNI :ISNI 0000 0000 7827 3464

Ses activités

Réalisateur1 document

  • Leonardo Favio de colección

    Description matérielle : 4 DVD vidéo : 4/3, n. et b. et coul. (NTSC), son.
    Édition : Buenos Aires : GLD distribuidora [éd.] , 2005

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43525771t]

Acteur1 document

  • Contenu dans : Leonardo Favio de colección

    Crónica de un niño solo. - Leonardo Favio, réal., scénario. - [1]

    Description matérielle : 4 DVD vidéo : 4/3, n. et b. et coul. (NTSC), son.
    Édition : Buenos Aires : GLD distribuidora [éd.] , 2005
    Scénariste : Zuhair Jorge Jury
    Acteur : Tino Pascali (1928-2005), Diego Puente

    [catalogue]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Leonardo Favio (1938-2012)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Les gens du cinéma / André Siscot, 1998
    IMDB (Internet movie database) (2008-01-03)
  • Il cinema argentino contemporaneo e l'opera di Leonardo Favio / a cura di Pedro Armocida, Daniele Dottorini e Giovanni Spagnoletti, 2006

Biographie Wikipedia

  • Leonardo Favio (né Fouad Jorge Jury le 28 mai 1938 à Luján de Cuyo, province de Mendoza, Argentine, et mort le 5 novembre 2012 (à 74 ans) à Buenos Aires) est un producteur, réalisateur, scénariste, compositeur, chanteur et acteur argentin d'origine syrienne.Très apprécié en Amérique Latine, il fut l'un des chanteurs les plus talentueux dans les années 1960 et 1970 avec les grands succès comme Fuiste mía verano, Ella, ella ya me olvido, Quiero aprender de memoria, Ding, dong, las cosas del amor et a joué dans de nombreux films.Le 9 octobre 2010, Favio a été nommé ambassadeur de l'Argentine de la Culture par décret national du président Cristina Fernández de Kirchner.

Pages équivalentes