Laure Manaudou

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Sexe :féminin
Note :
Championne de natation
Domaines :Sports et jeux
ISNI :ISNI 0000 0000 7849 9527

Ses activités

Auteur du texte4 documents

  • Entre les lignes

    Description matérielle : 1 vol. (266 p.-[8] p. de pl.
    Édition : Neuilly-sur-Seine : M. Lafon , DL 2014
    Contributeur : Marion Festraëts

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43904092w]
  • Entre les lignes

    Description matérielle : 1 vol. (230 p.-[8] p. de pl.)
    Édition : Paris : J'ai lu , DL 2016
    Contributeur : Marion Festraëts

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb45085867h]
  • Entre les lignes

    Description matérielle : 1 vol. (266 p.-[8] p. de pl.
    Édition : Paris : Éditions de Noyelles , DL 2014
    Contributeur : Marion Festraëts

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44273977m]
  • Mon album photo

    Description matérielle : 1 vol. (120 p.)
    Édition : Paris : le Cherche Midi , DL 2008

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41284950m]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Laure Manaudou

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Mon album photo / Laure Manaudou, DL 2008
  • Laure Manaudou : un destin en or / Gérald Mathieu, DL 2007

Biographie Wikipedia

  • Laure Manaudou, née le 9 octobre 1986 à Villeurbanne (Rhône), est une nageuse française pratiquant les quatre nages (brasse, brasse papillon, crawl, dos crawlé) et s'étant fait remarquer dans la quasi-totalité des distances de compétition : 50 m, 100 m, 200 m, 400 m, 800 m et 1500 m. Elle a notamment remporté une médaille d'or olympique sur 400 m (2004), deux titres mondiaux sur la même distance (2005 et 2007) et un autre sur 200 m (2007). Sur cette période, Laure Manaudou a gagné trois médailles olympiques, six médailles mondiales et treize médailles européennes. Licenciée jusqu'en 2006 au Cercle des nageurs de Melun Val de Seine où elle est entraînée par Philippe Lucas, elle rejoint le club de Canet-en-Roussillon (Canet 66 natation) avec son entraîneur après les Championnats d'Europe de natation 2006.En mai 2007, elle quitte son entraîneur pour aller s'entraîner dans le club turinois de LaPresse Nuoto. À la suite des tensions apparues avec son entraîneur Paolo Penso, elle est licenciée par son club italien le 6 août. De septembre 2007 à janvier 2008, elle est entraînée par son frère aîné, Nicolas, à Ambérieu-en-Bugey (Ain).Le 21 janvier 2008, elle part à Mulhouse s'entraîner sous la direction de Lionel Horter, entraîneur au pôle France. Elle connaît ensuite l'échec aux Jeux olympiques de Pékin sur toutes les distances où elle s'aligne. Le 6 octobre 2008, elle rejoint le « team Marseille 2012 by CNM » du Cercle des nageurs de Marseille où elle est entraînée par Romain Barnier et Emmanuel Poissier. Le 21 janvier 2009, Laure Manaudou annonce qu'elle met un terme à sa saison, puis, dans un entretien à Aujourd'hui en France du 18 septembre 2009, qu'elle abandonne sa carrière de nageuse. Cependant, en juillet 2011, elle décide de reprendre la compétition. En mars 2012, lors des championnats de France à Dunkerque, Laure Manaudou remporte les titres des 50 m, 100 m et 200 m dos et se qualifie sur ces deux dernières distances pour les Jeux olympiques de Londres. Aux JO, elle est éliminée dès les séries, mais offre une des images fortes de ces Jeux en sautant au cou de son frère Florent à sa sortie du bassin en vainqueur du 50 m nage libre hommes.

Pages équivalentes