Eiichi Shibusawa (1840-1931)

Illustration de la page Eiichi Shibusawa (1840-1931) provenant de Wikipedia
Pays :Japon
Langue :japonais
Sexe :masculin
Naissance :16-03-1840
Mort :11-11-1931
Note :
Banquier et homme d'affaires. - Précurseur de la libre entreprise. - Créateur de la première chambre de commerce et d'industrie du Japon et de la première banque d'Etat. - Philanthrope et mécène, fondateur de nombreuses institutions : hôpitaux, universités et écoles de commerce. - Anobli au titre de vicomte (en 1925). - Auteur, connu sous son nom de plume : Shibusawa Seien
Domaines :Économie politique. Travail
Autres formes du nom :栄一 渋沢 (1840-1931) (japonais)
Shibusawa Eiichi (1840-1931) (japonais)
渋沢 栄一 (1840-1931) (japonais)
Voir plus

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • (Rokujiunen shi. Kinsei jitsugio hattatsu shi.)

    Description : Note : [Soixante ans de l'histoire du développement commercial et industriel du Japon, par Yeiichi Shibusawa (pseudonyme : Seyen Sensei.)]
    Édition : Tōkyō, Société d'impressions commerciales , 1900, 2 vol. in-8°

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32629741s]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Eiichi Shibusawa (1840-1931)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Shibusawa Eiichi : 1840-1931 : bâtisseur du capitalisme japonais / Claude Hamon, DL 2007
  • Ouvrages de reference : Web NDL Authorities, 2014
  • Catalogues de la BnF : BnF Service japonais, 2014-08-26

Autres formes du nom

  • 栄一 渋沢 (1840-1931) (japonais)
  • Shibusawa Eiichi (1840-1931) (japonais)
  • 渋沢 栄一 (1840-1931) (japonais)
  • Eiichi Shibusawa (1840-1931)
  • Shibusawa Yeiichi (1840-1931)
  • Yeiichi Shibusawa (1840-1931)
  • Shibusawa Seien (1840-1931) (japonais)
  • 渋沢 青淵 (1840-1931) (japonais)

Biographie Wikipedia

  • Le vicomte Shibusawa Eiichi (渋沢 栄一, Shibusawa Eiichi?), né le 16 mars 1840 à Chiaraijima au Japon et décédé à l'âge de 91 ans le 11 novembre 1931, est un industriel japonais reconnu comme le « père du capitalisme japonais ». Après la restauration de Meiji de 1868, il permet l'introduction du capitalisme occidental au Japon. Il mène plusieurs réformes économiques comme l'usage de la comptabilité en partie double, des sociétés par actions et des banques modernes émettrices. Il fonde la première banque moderne du Japon basée sur des actions de l'État. Celle-ci est à juste titre nommée Première Banque Nationale (Dai Ichi Kokuritsu Ginkō, Première Banque Nationale?) aujourd'hui fusionnée avec la banque Mizuho. Elle avait le pouvoir d'émettre elle-même de la monnaie papier. À travers cet établissement, il fonde des centaines d'autres sociétés par actions au Japon. Beaucoup de ces entreprises existent toujours aujourd'hui et de nombreuses sont cotées à la bourse de Tokyo, que Shibusawa a également fondée, de même que la chambre de commerce et d'industrie du Japon. Il est également impliqué dans la fondation de nombreux hôpitaux, écoles, universités (dont la première université pour femmes du Japon), de l'hôtel impérial de Tokyo ainsi que de nombreuses organisations de bienfaisance comme la Croix-Rouge japonaise.Un autre aspect notable de la carrière de Shibusawa est, bien qu'il fut le fondateur de centaines d'entreprises, son refus de maintenir une participation de contrôle de celles-ci, se prévenant ainsi de créer un zaibatsu. Ce qui est aujourd'hui appelé zaibatsu Shibusawa est une compagnie de portefeuille s'occupant des biens de sa famille. Ce zaibatsu Shibusawa n'a aucun contrôle sur aucune entreprise. Malgré son humble origine de fermier, il est élevé au rang de vicomte, alors que tous les autres fondateurs de zaibatsu n'obtiennent que le titre de baron. Il reçoit également le titre de Shōnii, second honneur prévu par le système de loi ritsuryō, qui est généralement accordé à des nobles de haut rang ou à des premiers ministres.

Pages équivalentes