Adieu mon rêve
chanson

Langue :français
Date :1932
Note :
Slow-fox chanté dans la comédie romanesque de Maurice Rostand "Une jeune fille espagnole". - Paroles de Géo Koger

Éditions de l'œuvre

Partitions3 documents

  • Adieu mon rêve

    slow-fox chanté dans "Une jeune fille espagnole" comédie romanesque en 3 actes et 4 tableaux de Maurice Rostand

    Description matérielle : [2] p. : portr. à la couv. ; 35 cm
    Description : Note : La couv. porte : ""Slow-fox chanté par Raquel Meller" et "Théâtre Sarah-Bernhardt, direction Les Frères Isola"
    Édition : Paris ; Bruxelles ; New-York [etc.] : Salabert , 1932
    Interprète : Raquel Meller (1888-1962)
    Parolier : Géo Koger (1895-1975)
    Compositeur : Vincent Scotto (1876-1952)
    Librettiste : Maurice Rostand (1891-1968)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41346286h]
  • Adieu, mon rêve, slow-fox chanté dans "Une jeune fille espagnole", comédie romanesque de Maurice Rostand. Paroles de Géo Koger. Musique de Vincent Scotto

    Édition : Paris : éditions Salabert , 1932
    Auteur du texte : Géo Koger (1895-1975)
    Auteur ou responsable intellectuel : Maurice Rostand (1891-1968)
    Compositeur : Vincent Scotto (1876-1952)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43266667v]
  • Adieu, mon rêve, slow-fox. Création Raquel Meller dans "Une jeune fille espagnole", comédie romanesque en trois actes et quatre tableaux de Maurice Rostand. Musique de Vincent Scotto. Arrangé par Francis Salabert, pour orchestre, avec piano conducteur

    Édition : Paris : éditions Salabert , 1932
    Arrangeur : Francis Salabert (1884-1946)
    Auteur ou responsable intellectuel : Maurice Rostand (1891-1968)
    Compositeur : Vincent Scotto (1876-1952)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb432666686]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Adieu mon rêve [Musique imprimée] / paroles de Géo Koger ; musique de Vincent Scotto, 1932

Pages équivalentes