Matthias Fischer

Langue :allemand
Sexe :masculin
Note :
Etudie la philologie classique et la philologie latine du Moyen Age aux universités de Fribourg et de Bâle, diplômé en 2002
ISNI :ISNI 0000 0000 7244 4699

Ses activités

Éditeur scientifique1 document

  • Transposition chrétienne de la vie de Bouddha. - Version en géorgien au Xe s. à partir d'une traduction arabe (vers 800) aujourd'hui perdue d'une version pehlevi elle-même perdue d'un texte bouddhique "Lalitavistara", avec ajouts de textes chrétiens comme l'"Apologie" d'Aristide. - La version géorgienne est connue par deux rédactions : "Sagesse de Balahvar" (rédaction brève), "Balavariani" (rédaction longue)

    Les relations entre la version géorgienne et la version grecque ont été très discutées, certains pensant que le texte grec pouvait dater du VIIe s., d'autres que le texte grec était une traduction du géorgien, due à Euthyme l'Hagiorite, au XIe s.. - Versions en diverses langues romanes dérivant toutes d'un texte latin du XIe s., trad. de la version grecque

    Il existe aussi des fragments de trad. française en prose, du XIIIe s., faite directement sur le texte grec. - Ms : marges d'un ms du Monastère d'Iviron, Mont Athos (Mont-Athos)

    Premières versions françaises du début du XIIIe s. : versions en vers anonymes et de Guy de Cambrai, en prose dite " version champenoise" (14 ms dont 6 à la BN, Paris). - Inclus ensuite dans la "Légende dorée" de Jacques de Voragine. - Version éthiopienne (1553) à partir d'une traduction arabe, XIe s., de la version grecque christianisée

    Barlaam et Josaphat avec Matthias Fischer comme éditeur scientifique

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Versus de sanctis Barlaam et Josaphat / Matthias Fischer, 2003

Pages équivalentes