Conférence des religieux et religieuses de France

Pays :France
Langue :français
Création :11-2008
Site Web :http://www.viereligieuse.fr/
Adresse :10 rue Jean-Bart, 75006, Paris.
Note :
Lors d'une assemblée tenue à Lourdes du 19 au 21 novembre 2008, la Conférence française des supérieures majeures (instituts féminins) et la Conférence des supérieurs majeurs de France (instituts masculins) fusionnent pour devenir la Conférence des religieux et religieuses de France
Domaines :Religion
Autre forme du nom :CORREF

Ses activités

Auteur du texte2 documents

Éditeur scientifique1 document1 document numérisé

  • L'avenir de la vie religieuse

    appelés à l'espérance

    Description matérielle : 1 vol. (156 p.)
    Description : Note : Choix d'interventions faites dans le cadre de l'assemblée générale de la Conférence des religieux et religieuses de France, Lourdes, 11-14 novembre 2014
    Édition : Paris : Salvator , DL 2015
    Directeur de publication : Jean-Pierre Longeat

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb444412668]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Conférence des religieux et religieuses de France

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Avant novembre 2008, voir

  • Organisme de droit pontifical érigé en 1957 par la Sacrée congrégation pour les religieux et les instituts séculiers, composé par les Supérieures générales des instituts de droit pontifical et de droit diocésain ayant leur maison généralice en France, et par les Supérieures provinciales résidant en France

    L'Union des supérieures majeures des instituts religieux de France est devenue en 1985 la Conférence française des supérieures majeures : elle n'a pas pu prendre le nom de Conférence des supérieures majeures de France (dont le sigle CSM est le reflet), ce nom étant ambigu par rapport à celui de l'institution équivalente des hommes (Conférence des supérieurs majeurs de France)

    Lors d'une assemblée tenue à Lourdes du 19 au 21 novembre 2008, la Conférence française des supérieures majeures (instituts féminins) et la Conférence des supérieurs majeurs de France (instituts masculins) fusionnent pour devenir la Conférence des religieux et religieuses de France

  • A eu comme origine l'Assemblée générale des supérieurs majeurs (réunie pour la première fois le 17 novembre 1952). - Prit en 1958 le nom d'Union des supérieurs majeurs de France, et en 1983 celui de Conférence des supérieurs majeurs de France

    Lors d'une assemblée tenue à Lourdes du 19 au 21 novembre 2008, la Conférence française des supérieures majeures (instituts féminins) et la Conférence des supérieurs majeurs de France (instituts masculins) fusionnent pour devenir la Conférence des religieux et religieuses de France

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Autre forme du nom

  • CORREF

Pages équivalentes