Kay Nielsen (1886-1957)

Pays :Danemark
Sexe :masculin
Naissance :Copenhague, 12-03-1886
Mort :Altadena, Ca., 21-01-1957
Note :
Peintre, illustrateur, décorateur de théâtre
ISNI :ISNI 0000 0000 8155 4187

Ses activités

Illustrateur6 documents2 documents numérisés

Auteur du texte1 document

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Sous le signe du rossignol / Henry Jacques, 1923
  • Bénézit, 1999
    Dictionnaire des illustrateurs 1800-1914 / Marcus Osterwalder

Expositions virtuelles et ressources multimedia

  • Illustrations de contes par Kay Nielsen : Ressource du site Il était une fois… les contes de fées

    albums, feuilletoirs, visite guidée

    Le Danois Kay Nielsen (1886-1957) est le troisième grand illustrateur des luxueux livres anglais publiés au début du XX e  siècle. Arrivé en Angleterre en 1912 après huit années passées à Montparnasse, il reçoit en 1913 une commande de vingt-quatre aquarelles destinées à illustrer un volume d’anciens contes, In Powder and Crinoline . L’année suivante paraît East of the Sun and West of the Moon , recueil de quinze contes norvégiens illustrés. Ce n’est qu’en 1924 qu’Hodder & Stoughton publient Hans Andersen’s Fairy Tales commencé en 1912. Le dernier livre, Hänsel et Gretel , illustré de douze aquarelles, est édité en 1925. D’une mère actrice et d’un père directeur de théâtre, lui même décorateur, Nielsen est profondément influencé par l’art de la scène. Les conséquences de la Grande Guerre mettent un terme à sa carrière d’illustrateur et le réduisent à une extrême pauvreté dans les années trente.

    [Voir la ressource]

Biographie Wikipedia

  • Kay Nielsen (1886-1957) est un illustrateur danois ayant travaillé comme artiste d'esquisse pour les studios DisneyEn 1939, il est engagé par les studios Disney pour réaliser des études sur plusieurs films dont Fantasia et un projet basé sur le conte de La Petite Sirène mais qui ne verra le jour que dans les années 1980, utilisant toutefois une partie de son travail. Il quitte le studio en 1941 mais y revient brièvement en 1952-1953.Il a illustré notamment le conte norvégien traduit en anglais East of the Sun and West of the Moon (À l'est du soleil et à l'ouest de la lune, 1914) et un conte de l'auteur Henry-Jacques (1886-1873), Sous le signe du rossignol (Paris : l'Édition d'art H. Piazza, 1923).

Pages équivalentes