Le mariage extravagant. Scène 23. Salut au couple aimable et sage
scène

    Langue :français
    Date
    Fin de création :
    1850
    Note :
    Choeur ou ensemble vocal enchaînant directement avec le récitatif de Darmance précédent ; correspond dans les livrets au texte de la scène 23, chanté sur le timbre "Ah ! quel scandale abominable" chanté par le choeur des valets ; suivi de : solo d'Edouard ("Nous allons au gré de nos voeux", correspondant dans les livrets à l'air chanté par Edouard sur le timbre "Pour les friands, pour les gourmands, de Scarron"), solo de Darmance, duo d'Edouard et de Betty ("Auprès du nom de la belle que j'aime", correspondant dans les livrets à un duo d'Edouard et Betzy chanté sur le timbre "du Vaudeville de Partie carrée") ; d'un choeur avec le Docteur et Betty ("Quoi, c'est Blinval !", correspondant dans les livrets au texte chanté sur le timbre "Air de Félix") et d'autres interventions solistes brèves

    Détails du contenu

    Contenu dans

    • Genre musical: opéra-comique

      Attribution à Stanislas Champein très probablement erronnée : le compositeur n'est pas identifié. - Opéra-comique en 1 acte. - Livret de Marc-Antoine Désaugiers et Valory. - 1re représentation non identifiée

    Pages dans data.bnf.fr

    Cette page dans l'atelier

    Sources et références

    Voir dans le catalogue général de la BnF

    Sources de la notice

    • Le mariage extravagant [Musique manuscrite] [BnF Musique, D-1975]

    Pages équivalentes