Dana S. Scott

Language :anglais
Gender :feminin
Note :
Mathématicienne. - En poste : Carnegie Mellon University, Pittsburgh, Pa. (en 1971)
ISNI :ISNI 0000 0001 1068 0677

Occupations

Éditeur scientifique2 documents

  • Axiomatic set theory

    Material description : vol.
    Edition : Providence, R.I. : American mathematical society , 1971-1974
    Éditeur scientifique : Tomáš Jech

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42046438t]
  • Axiomatic set theory Part 1

    [Reprint ed.]
    Material description : 1 vol. (V-474 p.)
    Note : Note : Le livre contient les interventions des participants à la conférence "Axiomatic set theory" qui s'est tenue à Los Angeles, Calif., du 10 juillet au 5 août 1967. - Réimpr. de l'éd. de 1971. - Notes bibliogr.
    Edition : Providence, R.I. : American mathematical society , 1987, cop. 1971
    Auteur du texte : American mathematical society summer research institute (14 ; 1967 ; Los Angeles, Calif.)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41294874j]

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

  • This experimenting space presents innovating visualizations of data.bnf.fr data: diagrams, timelines, maps. This data is available and freely usable (Open license), in RDF or JSON.

Sources and references

Sources

Wikipedia Biography

  • Dana Stewart Scott, né le 11 octobre 1932 à Berkeley en Californie, était professeur d'informatique et de mathématiques à l'université Carnegie-Mellon. Il est actuellement retraité mais possède un titre de professeur émérite (« Hillman University Professor »).Ses travaux de recherche, qui recoupent à la fois l'informatique, les mathématiques et la philosophie, se sont caractérisés par le souci d'élaborer des concepts fondamentaux de façon rigoureuse mais claire et par une étude des difficultés mathématiques sous-jacentes à ces concepts. Son travail sur la théorie des automates lui a valu le prix Turing en 1976 et le prix de l'EATCS en 2007, et sa collaboration avec Christopher Strachey dans les années 1970 a jeté les bases des approches modernes de la sémantique des langages de programmation.Il a travaillé également sur les logiques modales, la topologie et la théorie des catégories.

Closely matched pages