Aurore Cloteaux : pseudonyme collectif

Pays :France
Langue :français
ISNI :ISNI 0000 0000 8399 6341

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Le mulâtre

    Description matérielle : 1 vol. (XXXV-286 p.)
    Description : Note : Bibliogr. p. XXXIII-XXXV
    Édition : Paris : l'Harmattan , DL 2009
    Préfacier : Sarah Davies Cordova, Antoinette Marie Sol (1953-....)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41496250q]
  • Le mulâtre

    Description matérielle : 4 vol.
    Édition : Paris : Carpentier-Méricourt , 1824

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30795459d]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Utilisé par

  • Journaliste et homme de lettres. - Écrivit des romans en collaboration avec Balzac, des pièces historiques et des vaudevilles avec Étienne Arago. - Fonda "Le Figaro", "Le Corsaire-Satan" et "La Liberté". - Publia des romans sous le pseudonyme A. de Viellerglé, des pièces sous les noms de Prosper et de Saint-Alme. - Écrivit aussi sous le pseudonyme collectif Aurore Cloteaux qu'il partagea avec Honoré de Balzac

  • Autre(s) graphie(s) : Balzac, Honoré. - Romancier, auteur dramatique, journaliste, imprimeur, fondeur de caractères et éditeur. - Né à Tours, fils d'un administrateur de l'hospice de la ville. Après des études de droit, se lance dans la carrière littéraire vers 1820 et compose des tragédies et des romans noirs ou sentimentaux, sous pseudonyme. Se lance dans l'édition de classiques illustrés en 1825. Breveté imprimeur le 1er juin 1826. S'associe en 1827 avec le prote de son imprimerie, André Barbier, pour monter une fonderie de caractères. En faillite en 1828, il cède l'entreprise à son associé, qui sera breveté imprimeur le 26 sept. 1828. En 1829, publie "La Physiologie du mariage", qu'il signe "Balzac". Compose entre 1830 et 1840 "Les Contes drolatiques" et les premiers romans, "Les Chouans", "La Peau de chagrin", "Le Père Goriot", "Le Lys dans la vallée", d'un vaste ensemble romanesque qu'il nommera en 1841 "La Comédie humaine", soit plus de 90 œuvres constituant une fresque de la société française de la Révolution à la fin de la monarchie de Juillet. Tenté par l'action politique, il se porte candidat légitimiste aux élections de 1832 et échoue. Chroniqueur régulier dans les principaux journaux, il reprend et édite en 1835 "La Chronique de Paris, journal politique et littéraire". Président de la Société des gens de lettres (1839). Décédé à Paris en août 1850

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Le mulâtre / par Mme Aurore Cloteaux, 1824
    Le mulâtre / Aurore Cloteaux, pseudonyme collectif d'Honoré de Balzac et A. Lepoitevin de l' Égreville, DL 2009

Pages équivalentes