BnF
BnF

Georg Leo von Caprivi (1831-1899)

Country :
Allemagne avant 1945
Language :
Gender :
masculin
Birth :
Charlottenburg, Berlin, 24-02-1831
Death :
Gut Skyren, Allemagne, 06-02-1899
Note :
Général. - Chancelier de l'Empire allemand de 1890 à 1894
Field :
Variant of the name :
Georg Leo Caprivi de Caprera de Montecuccoli (1831-1899)
ISNI :

Occupations

Auteur du texte1 document

  • Die Reden des Grafen von Caprivi im deutschen Reichstage, preussischen Landtage und bei besonderen Anlässen, 1883-1893, mit der Biographie und dem Bildnis herausgegeben von Rudolf Arndt

    Material description : In-8° , 424 p.
    Note : Note : [Discours. 1883-1893.]
    Edition : 1894 Berlin E. Hofmann

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30194625c]
Loading information

Documents about this author

Documents about the author Georg Leo von Caprivi (1831-1899)

Pages in data.bnf.fr

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

Variant of the name

  • Georg Leo Caprivi de Caprera de Montecuccoli (1831-1899)

Wikipedia Biography

  • , fait comte en 1891 est un général d'infanterie et un homme d'État prussien. Après une formation militaire à l'Académie de guerre de Prusse, il gravit les échelons hiérarchiques et se distingue en particulier lors de la guerre franco-allemande de 1870. Nommé chef de la Marine, il entre rapidement en conflit avec l'empereur qui envisage la Marine comme une pièce offensive dans ses projets militaires et finit par démissionner. En 1890, il prend la succession d'Otto von Bismarck en tant que chancelier de l'Empire allemand et le reste jusqu'en 1894. Caprivi inaugure alors sa politique du « Nouveau cours ». Sur le plan intérieur, elle est marquée par une volonté d'apaisement au sein des différentes couches de la population. Caprivi tente de concilier les antagonismes en engageant par exemple des réformes sociales en matière de code du travail ou de temps de travail. Sur le plan extérieur, la politique de Caprivi est synonyme de rapprochement avec le Royaume-Uni et d'une politique commerciale offensive. Il met ainsi fin à la politique protectionniste mise en place par son prédécesseur. Sa politique, aussi bien intérieure qu'étrangère, rencontre une forte résistance, aussi bien de la part des nationalistes extrémistes que de la part des grands propriétaires terriens que sont les Junker. On lui reproche de ne pas défendre assez fermement les intérêts de l'Allemagne. C'est la réforme scolaire prévoyant la confessionnalisation de l'école qui cause la chute du chancelier en 1894. Renvoyé par Guillaume II, il se retire aussitôt de la vie politique. La figure de Caprivi a peu fait l'objet d'études scientifiques. Si ses contemporains ont longtemps relayé l'image d'un chancelier maladroit et incapable — Bismarck ayant beaucoup contribué à la propager — la majorité des historiens actuels s'accordent sur une image plus nuancée de l'action de Caprivi, voyant en lui un homme politique ambitieux mais manquant de soutiens dans le monde politique.

Closely matched pages

Last update : 04/07/2014