Carbonari

Pays :Italie
Langue :italien
Création :180.
Fin d'activité :18..
Note :
Société secrète fondée au royaume de Naples, sous le règne de Joachim Murat, probablement par Pierre Joseph Briot (1771-1827), lui-même ancien membre des Bons cousins charbonniers. - La Charbonnerie française fut fondée en 1820 sur le modèle des Carbonari
Domaines :Science politique
Histoire de l'Europe
Autres formes du nom :Buoni cugini
Charbonnerie italienne
Charbonnerie. Italie (Société secrète)

Pages dans data.bnf.fr

Voir aussi

  • Cette société secrète était implantée dans les régions du Jura, des Vosges et de la Forêt-Noire. Elle est une branche de la franc-maçonnerie du bois, et probablement influencée par l'illuminisme bavarois

  • Société secrète organisée sur le modèle de celle des Carbonari, et fondée par Philippe Joseph Benjamin Buchez, Saint-Amand Bazard et Jacques-Thomas Flotard. Les sections s'appelaient des ventes (dont plusieurs ventes militaires), et l'organe dirigeant était la Haute vente. - La Charbonnerie française est connue surtout par le procès et l'exécution des quatre Sergents de La Rochelle, Bories, Goubin, Pommier et Raoulx (Paris, le 21 septembre 1822)

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

  • L'atelier de data.bnf.fr vous propose un espace expérimental, pour découvrir ses données. Frises chronologiques, cartes, galeries d'images vous conduisent vers les ressources de la BnF.

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Dictionnaire de la franc-maçonnerie / sous la dir. de Daniel Ligou. 3e éd., 1991, p. 219-225 (important article dû à Jean Vidalenc)

Autres formes du nom

  • Buoni cugini
  • Charbonnerie italienne
  • Charbonnerie. Italie (Société secrète)

Pages équivalentes