Mosab Hassan Yousef

Country :Autorité palestinienne
Language :arabe
Gender :masculin
Note :
Un des fils de Hassan Youssef, membre fondateur du Hamas en Cisjordanie. - Travaille pour les services secrets israéliens de 1997 à 2007
Variant of the name :Mosab Hassan Yousef
ISNI :ISNI 0000 0001 2283 6819

Occupations

Auteur du texte2 documents

  • Le prince vert

    du Hamas aux services secrets israéliens

    Material description : 1 vol. (334 p.)
    Note : Note : Glossaire
    Edition : [Paris] : le Grand livre du mois , impr. 2010
    Contributeur : Ron Brackin
    Traducteur : Odile Demange, Anatole Muchnik

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42371221g]
  • Le prince vert

    du Hamas aux services secrets israéliens

    Material description : 1 vol. (334 p.)
    Note : Note : Glossaire
    Edition : [Paris] : Denoël , impr. 2010
    Contributeur : Ron Brackin
    Traducteur : Odile Demange, Anatole Muchnik

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42318004s]

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Le prince vert : du Hamas aux services secrets israéliens / Mosab Hassan Yousef, 2010
  • http://fr.wikipedia.org/wiki/Mosab_Hassan_Yousef (2010-12-28)

Variant of the name

  • Mosab Hassan Yousef

Wikipedia Biography

  • Mosab Hassan Youssef (arabe : مصعب حسن يوسف, né en 1978 à Ramallah) est l'un des fils de Hassan Youssef, membre fondateur du Hamas en Cisjordanie. Il fut pendant 10 ans une « taupe » au service de l'espionnage israélien. Il a publié en 2010 Son of Hamas: A Gripping Account of Terror, Betrayal, Political Intrigue, and Unthinkable Choices, dans lequel il raconte entre autres son expérience d'espion du Shin Beth israélien. Il a travaillé pour leurs services de 1997 à 2007, date à laquelle il est parti vivre en Californie après s'être converti au christianisme protestant évangélique.Il y raconte qu'il a été arrêté par Tsahal en 1996, alors qu'il était étudiant à l'université de Bir Zeit, près de Ramallah. En prison, il s'est indigné des agissements des services de contre-renseignement du Hamas, et aurait décidé à sa libération de collaborer avec le Shin Beth. Sous le surnom de « Prince vert », il affirme avoir permis l'arrestation d'Ibrahim Hamid et Marwan Barghouti et avoir contribué à éviter l'assassinat de Shimon Peres.Converti au christianisme protestant évangélique, il vit en Californie depuis 2007 et publie Son of Hamas: A Gripping Account of Terror, Betrayal, Political Intrigue, and Unthinkable Choices (ISBN 1-4143-3307-2), écrit avec Ron Brackin. Le 1er mars 2010, en réaction à cette publication, son père annonce publiquement, en accord avec sa famille, avoir renié son fils à tout jamais.Gideon Ezra, ancien ministre israélien de l'Environnement et ancien chef adjoint du Shin Beth, affirme que les déclarations de Mosab Hassan sur ses agissements sont probablement exagérées. Son rôle d'agent double au profit du Shin Beth est toutefois confirmé en 2010.

Closely matched pages