Lucien Rottée (1893-1945)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :1893
Mort :Fort de Montrouge (Hauts-de-Seine), 05-05-1945
Note :
Directeur de la Police municipale, puis directeur central des Renseignements Généraux et des jeux à la Préfecture de police durant l'occupation. - Il mit en place et organisa les Brigades Spéciales qui, en collaboration, avec les Allemands traquèrent juifs, communistes, gaullistes et francs-maçons. Arrêté après avoir pris la fuite sous une fausse identité, il fut jugé, condamné pour trahison avant d'être fusillé à Montrouge le 5 mai 1945
Domaines :Problèmes et services sociaux. Criminologie
Histoire de la France
Autre forme du nom :Lucien Henri Rottée (1893-1945)
ISNI :ISNI 0000 0001 1526 3530

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Lucien Rottée (1893-1945)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • BnF, Département de l'Audiovisuel, DONAUD0601. [Fonds de l'IHESI-INHES et du CESDIP : Récits de vie de policiers. Entretien avec Jacques Beugin] (2003)
  • "Police et policiers parisiens face à la lutte armée (1941-1944)" / Jean-Marc Berlière, Denis Peschanski, in La Résistance et les français : lutte armée et maquis, Actes du colloque international de Besançon - 15-17 juin 1995, dir. François Marcot, Annales littéraires de l'Université de Franche-Comté, vol. 617, série Historiques n° 13, p. 171-182

Autre forme du nom

  • Lucien Henri Rottée (1893-1945)

Biographie Wikipedia

  • Lucien Henri Rottée (1893-1945) fut directeur de la Police municipale de Paris, puis directeur central des Renseignements Généraux et des jeux à la Préfecture de police durant l'occupation. Condamné à mort à la Libération, il fut fusillé le 5 mai 1945.

Pages équivalentes