Athelstan (roi d'Angleterre, 0895?-0939?)

Illustration de la page Athelstan (roi d'Angleterre, 0895?-0939?) provenant de Wikipedia
Naissance :895
Mort :939

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Athelstan (roi d'Angleterre; 0895?-0939?)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • [Recueil. Portraits d'Athelstan (895?-939?), roi d'Angleterre] [Image fixe]

Biographie Wikipedia

  • Æthelstan ou Athelstan (vers 894 – 27 octobre 939) est roi des Anglais de 924 à sa mort. Il est considéré comme le premier roi d'Angleterre et l'un des plus grands monarques de la période anglo-saxonne de l'histoire du pays.Fils d'Édouard l'Ancien, Æthelstan est d'abord reconnu roi par les Merciens, et rencontre une certaine résistance au Wessex, qui a peut-être élu roi son demi-frère Ælfweard pour succéder à Édouard. Ælfweard ne survit que quelques semaines à leur père, mais Æthelstan n'est sacré roi qu'en septembre 925. Il conquiert le royaume viking d'York en 927 et devient le premier roi anglo-saxon dont l'autorité s'étend à toute l'Angleterre. En 934, il envahit le royaume d'Écosse et contraint le roi Constantin II à reconnaître son autorité. Écossais et Vikings s'allient contre Æthelstan et envahissent l'Angleterre en 937, mais il remporte une victoire retentissante sur leur coalition à Brunanburh.Æthelstan centralise le gouvernement de son royaume, avec un contrôle accru sur la production de chartes et la convocation de personnalités importantes à ses conseils. Les rois gallois assistent également à ces conseils, témoignage de leur soumission à Æthelstan. Son activité diplomatique s'étend à toute l'Europe, notamment à travers le mariage de ses sœurs à plusieurs souverains du continent. Il subsiste une grande quantité de textes de lois de son règne : ses réformes législatives s'appuient sur celles de son grand-père Alfred le Grand et illustrent l'inquiétude que lui causent les atteintes à la loi et les menaces qu'elles font peser sur l'ordre social. Æthelstan est également un roi profondément religieux, collectionneur de reliques et fondateur d'églises. Sa cour devient l'un des principaux centres du savoir du pays et annonce la réforme bénédictine de la fin du siècle.Jamais marié, Æthelstan ne laisse pas d'héritier pour lui succéder. C'est son demi-frère cadet Edmond qui monte sur le trône à sa mort, en 939. Les Vikings profitent de la situation pour reprendre York, qui n'est définitivement reconquise par les Anglais qu'en 954.

Pages équivalentes