Auguste Lazare Maquaire (1872-1906)

Illustration de la page Auguste Lazare Maquaire (1872-1906) provenant de Wikipedia
Pays :France
Sexe :masculin
Naissance :1872
Mort :1906
Note :
Compositeur
Autre forme du nom :Lazare-Auguste Maquaire (1872-1906)
ISNI :ISNI 0000 0001 2208 0329

Ses activités

Compositeur4 documents1 document numérisé

  • "Concours de la Société des compositeurs de musique. Morceau pour grand orgue. Fugue en sol mineur [...]". Musique de L.-A. Maquaire

    Description matérielle : 305 x 230 mm. 1 fol. limin., 7 p.
    Description : Note : Sans nom d'auteur. - Composé sous la devise : Chantez-moi cathédrale et non pas canapé. - A la couv., au crayon 1901

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb431303115]
  • Petites Pièces pour piano. n° 3 - Air de ballet

    Description matérielle : In-fol., 3 p.
    Édition : Paris : La critique artistique , [1902]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb431302963]
  • Petites Pièces pour piano par A. Maquaire. N° 1. Valse lente

    Description matérielle : In-fol.
    Édition : Paris : au journal "La Critique artistique" , [1902]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43130295r]
  • Première symphonie pour orgue... Op. 20...

    Description matérielle : In-fol., 35 p.
    Édition : Paris : Hamelle , [1905]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43130297f]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Première symphonie pour orgue [Musique imprimée] : op. 20 / Auguste Maquaire, 1905

Autre forme du nom

  • Lazare-Auguste Maquaire (1872-1906)

Biographie Wikipedia

  • Lazare-Auguste Maquaire (1872-1906) est un organiste et compositeur français.Maquaire est élève de Charles-Marie Widor au Conservatoire de Paris, puis devient son assistant à Saint-Sulpice. Son œuvre la plus importante est la Première Symphonie en mi bémol majeur Op. 20 pour orgue, écrite en 1905 et dédiée à Widor. Elle dure environ 22 minutes, est en quatre mouvements et est traversée par un motif de quatre notes présent dans les thèmes des quatre mouvements. Malgré le titre qui pourrait le sous-entendre, il n'y a pas de deuxième symphonie, car il meurt l'année suivante à seulement 34 ans.

Pages équivalentes