Đurađ Branković (roi de Serbie, 1374-1456)

Langue :serbe
Sexe :masculin
Naissance :1374
Mort :Smederevo, Serbie [=Szendrő en hongrois, Semendria en français], 24-12-1456
Note :
Roi de Serbie 1427-1456. - Fils de Vuk Branković. - En 1427, il fut admis dans les rangs de l'aristocratie hongroise comme baron par l' empereur Sigismond, roi de Hongrie. - Il dut abandonner Belgrade aux Hongrois et fit bâtir pour la remplacer comme capitale, la forteresse de Semendria [Smederevo]
Autres formes du nom :Ђурађ Бранковић (roi de Serbie, 1374-1456) (serbe)
Djuradj Branković (roi de Serbie, 1374-1456) (serbe)
György Brankovics (roi de Serbie, 1374-1456) (hongrois)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 1934 6931

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Đurađ Branković (roi de Serbie; 1374-1456)

Pages dans data.bnf.fr

Membre de

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Despot Ðurađ Branković i njegovo doba / Momčilo Spremić, 1994
  • Ouvrages de reference : Larousse du XXè, vol.1
    Révai nagy lexikona, vol.3 [1914] : indique date de naissance 1367
  • Catalogues de la BnF : BnF Service langues slaves du Sud, 2014-07-07
    BnF Service finno-ougrien, balte (2011-05-12)

Autres formes du nom

  • Ђурађ Бранковић (roi de Serbie, 1374-1456) (serbe)
  • Djuradj Branković (roi de Serbie, 1374-1456) (serbe)
  • György Brankovics (roi de Serbie, 1374-1456) (hongrois)
  • Georges Brankovitch (roi de Serbie, 1374-1456) (français)

Biographie Wikipedia

  • Đurađ Branković, en cyrillique serbe: Ђурађ Бранковић; en français Georges Ier Brankovitch; en hongrois: György Brankovics; 1377 - 1456 le 24 décembre, également connu sous le patronyme de (Đurađ) Vuković il était le second fils de Vuk Branković et de Mara une des filles du prince Lazar. Il fut despote de 1427 à 1456 ainsi qu'un baron du royaume de Hongrie. Il fut le premier souverain de la Maison des Branković à gouverner le royaume serbe.Il épousa la fille de Theodore Kantakouzenos et d'Euphrosyne Palaiologina.

Pages équivalentes