Ernesto Djédjé (1947-1983)

Image non encore disponible
Pays :Côte d'Ivoire
Sexe :masculin
Naissance :Daloa (Côte d'Ivoire), 1947
Mort :Yamoussoukro (Côte d'Ivoire), 09-06-1983
Note :
Chanteur de musique populaire africaine
ISNI :ISNI 0000 0001 1772 3166

Ses activités

Chant3 documents

  • Mahoro ; Mamadou Coulibaly

    Description matérielle : 1 disque : 45 t ; 17 cm
    Édition : [France] : African ; Paris : distrib. Société française du son , P 1973

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37881967c]
  • Le roi du Ziglibithy

    Description matérielle : 1 disque compact (1 h 08 min 11 s)
    Édition : Farnkfurt am Main (Allemagne) : Popular African music , cop. 2001
    Éditeur commercial : Popular African music

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb45104295c]
  • Zokou bgeuly ; Zokoly

    Description matérielle : 1 disque : 45 t ; 17 cm
    Édition : [France] : Fiesta ; Paris : distrib. Société française du son , P 1973

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb378819692]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • Ernesto Djédjé, originaire du pays des Bétés, surnommé le « Gnoantré national », « l'Épervier » ou encore « le Roi du ziglibithy » (* 1947 à Daloa, Côte d'Ivoire — † 9 juin 1983 à Yamoussoukro), était un chanteur, poète-fabuliste, danseur, arrangeur et un guitariste ivoirien. Véritable icône en Côte d'Ivoire, il était aussi renommé pour ses performances scéniques notamment ses déhanchés très particuliers. Il a inspiré une bonne partie de la nouvelle génération actuelle de chanteurs africains avec le ziglibithy, style musical et danse dont il est le créateur. C'est ce style musical qui entraînera dans les années 1990 le zouglou puis le coupé-décalé dès 2003, mouvement toujours en vogue.

Pages équivalentes