Émile Frajerman

Sexe :masculin
Note :
Evadé le 1er juillet 1942 de la Matelotte, une des fermes de Sologne baptisées "les Kommandos" de Sologne, Emile Frajerman, juif, est le seul témoin rescapé de cette histoire. Il fut arrêté à Paris lors de la rafle du billet vert, interné aux camps de Pithiviers et Beaunes-la-Rolande et travaillera volontairement dans ses fermes jusqu'au début de 1942 parce qu'il sera jugé, comme plusieurs milliers de juifs en surnombre dans l'économie nationale de l'époque et considéré comme un étranger
ISNI :ISNI 0000 0003 7081 4395

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Émile Frajerman

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • La terre ne ment pas... [Images animées] / Philippe Claire, réal. l'Harmattan vidéo, [2011]

Pages équivalentes