John Stagg (1770-1823)

Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :Carlisle (Cumbria, Royaume-Uni), 1770
Mort :Workington (Cumbria, Royaume-Uni), 1823
Note :
Poète et essayiste
ISNI :ISNI 0000 0000 2784 4087

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Miscellaneous poems, some of which are in the Cumberland dialect, by John Stagg. 2d edition

    Description matérielle : In-12, XII-237 p.
    Édition : Workington : printed by W. Borrowdale , 1805

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb313973937]
  • Contenu dans : Le vampire, une légende

    The vampyre. - [2]

    Description matérielle : 1 vol. (269 p.)
    Description : Note : Trad. de "The vampyre, a tale" par Henri Faber et de "The vampyre" par Jocelyne Warolin
    Édition : [Paris] : Éd. Sirius , impr. 2011
    Traducteur : Jocelyne Warolin

    [catalogue]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • John Stagg, né à Burgh-by-Sands près de Carlisle, en Cumbrie, en 1770 et mort à Workington en 1823, était un poète romantique anglais surnommé « le barde aveugle de Wigton »; il est essentiellement connu pour être l'auteur de la ballade The Vampyre en 1810.

Pages équivalentes