Experience du Vaisseau volant de Mon.r Blanchard Comme il devoit être Enlevé au Champ de Mars près Paris le 2 Mars 1784. entre Midi et 2 heures

Date :1784
Note :
Estampe
Domaines :Arts graphiques

Éditions de l'œuvre

Images2 documents

  • Experience du Vaisseau volant de Mon.r Blanchard Comme // il devoit être Enlevé au Champ de Mars près Paris le 2 Mars 1784. entre Midi et 2 heures

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : gravure en taille-douce ; 28,3 x 20,7 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : Suivent une notice relatant comment l'expérience ne put avoir lieu par suite de la "faillie" d'un jeune homme, diverses légendes explicatives correspondant aux lettres gravées sur l'estampe, l'échelle, puis l'adresse
    Modèle du ballon dirigeable avec, dans la nacelle, l'aéronaute et son passager, Dom Page (et non Dom Pech comme le dit la légende de l'estampe)
    Au-dessus du ballon : "Sic itur ad astra"
    Le premier état de cette estampe montre qu'elle fut gravée avant l'événement. On réserva l'emplacement de la notice, afin d'y consigner après coup les résultats de l'expérience. Ils ne furent pas ceux que l'on attendait. La "faillie" d'un jeune soldat, élève à l'École militaire, vint en effet tout gâter. Voulant à toute force accompagner Blanchard qui ne lui permettait pas d'embarquer, il dégaina, blessa légèrement l'aéronaute et endommagea les ailes de l'appareil. "Le but de M. Blanchard étoit impossible d'après cet accident ; cependant il fit partir son globe et monta suspendu au bas de son char à une hauteur prodigieuse, d'abord sur Passy, après retourna d'où il étoit parti et tomba ensuite sans accident près de la verrerie de Sèvres". (Wille, "Journal", II, p. 85. Voir également le "Journal de Paris" du 4 mars 1784.) Quand l'estampe, déjà prête, parut le lendemain de l'expérience, elle avait subi dans sa lettre les modifications imposées par l'incident
    Le jeune militaire, auteur de cette manifestation tapageuse, s'appelait du Pont du Chambon. Une légende a voulu que ce fût le jeune Bonaparte. Des "Mémoires de Napoléon", apocryphes naturellement, lui prêtent même ces mots (tome II, p. 10) : "Eh bien ! si je ne pars pas avec lui, il ne partira pas au moins aujourd'hui sans moi." Une vignette illustre ces paroles (rec. Ib. 2, in-fol., p. 34), et l'épisode forme le 2.e médaillon d'une planche comprenant 24 scènes de la vie de Napoléon (pl. gravée en 1803 par Naudet d'après Le Beau, Ef. 187). Malheureusement pour la légende, le jeune Bonaparte n'entra à l'École militaire de Paris que le 19 octobre 1784
    Dans le rec. Ib. 2, on trouve également (p. 40) une curieuse eau-forte coloriée, signée : "Blanchard fesite ["sic"] "et représentant la "Desante du Globe de M. Blanchard dans la plaine de Billancourt vis à vis Seve le 2 mars 1784. // lequel après s'estre elevé du Champ de Mars a une hauteur prodigieuse a paru aller contre le vent // suivant le sentiment du public impartial" Cette eau-forte, d'un amateur, est peut-être de la main de Blanchard lui-même
    Le 28 février, l'aéronaute avait déjà fait une ascension, pour laquelle des cartes d'admission furent gravées. Ces cartes servirent également pour l'épreuve du 2 mars (voir l'IFF18 DENY (Martial), 73)
    On trouve dans la coll. de Vinck (n. 991-994) une suite de 4 estampes gravées par Martinet, qui représentent le "Vaisseau volant" de Blanchard et son mécanisme. Le rec. Ib. 2, in-fol. (p. 19 et 20) contient des contrefaçons de ces estampes
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. Tome VII, Deny (Mlle Jeanne)-Du Duy-Delage / par Marcel Roux,... ; avec la collab. d'Edmond Pognon,... - Bibliothèque nationale (Paris), 1951, article DENY (Martial), n. 72
    Édition : , [ca 1784]
    Dessinateur du modèle : Claude-Louis Desrais (1746-1816)
    Graveur : Martial Deny (1745-1...)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44548823h]
  • Experience du Vaisseau volant de Mon.r Blanchard Comme // il devoit être Enlevé au Champ de Mars près Paris le 2 Mars 1784. entre Midi et 2 heures

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : gravure en taille-douce ; 28,3 x 20,7 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. Tome VII, Deny (Mlle Jeanne)-Du Duy-Delage / par Marcel Roux,... ; avec la collab. d'Edmond Pognon,... - Bibliothèque nationale (Paris), 1951, article DENY (Martial), n. 72
    Édition : , [ca 1784]
    Dessinateur du modèle : Claude-Louis Desrais (1746-1816)
    Graveur : Martial Deny (1745-1...)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb445488225]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. Tome VII, Deny (Mlle Jeanne)-Du Duy-Delage / par Marcel Roux,... ; avec la collab. d'Edmond Pognon,... - Bibliothèque nationale (Paris), 1951, DENY (Martial), n. 72