Jean de Jullienne Ecuyer, Chevalier de l'Ordre de St Michel, Amateur Honoraire de l'Académie Royale de Peinture et Sculpture et Propriétaire des Manufactures Royales des Draps fins et des Ecarlates des Gobelins

Date :1752
Note :
Estampe
Domaines :Arts graphiques

Éditions de l'œuvre

Images2 documents

  • Jean de Jullienne Ecuyer, Chevalier de l'Ordre de S.t Michel // Amateur Honoraire de l'Académie Royale de Peinture et Sculpture et Propriétaire // des Manufactures Royales des Draps fins et des Ecarlates des Gobelins.

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : gravure en taille-douce ; 47,2 x 34,5 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du dix-huitième siècle. Tome premier, Adam (Jean)-Baquoy (Maurice) / Bibliothèque nationale, Cabinet des estampes ; par Marcel Roux,... - Bibliothèque nationale (Paris), 1931, article BALÉCHOU (Jean-Joseph), n. 50
    Sources : Les graveurs du dix-huitième siècle / par MM. le baron Roger Portalis et Henri Béraldi, 1880-1882. Tome 1, article Baléchou, n. 24
    Sources : J.-J. Balechou, graveur du Roi, 1716-1764 / Jules Belleudy, 1908, n. 13
    Édition : [S.l.] , [1752]
    Peintre du modèle : Jean-François de Troy (1679-1752)
    Graveur : Jean-Joseph Baléchou (1719?-1764)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44529641q]
  • Jean de Jullienne Ecuyer, Chevalier de l'Ordre de S.t Michel // Amateur Honoraire de l'Académie Royale de Peinture et Sculpture et Propriétaire // des Manufactures Royales des Draps fins et des Ecarlates des Gobelins.

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : gravure en taille-douce ; 47,2 x 34,5 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : Au-dessous : "Presenté par François de Julliene son fils, // Gentilhomme ordinaire du Roi." Il est assis, à mi-corps, de tr. q. à dr., le visage presque de face, et montre au spectateur, à travers une fenêtre qui tient lieu de bordure, le portrait de son ami "Watteau", gravé par Boucher
    C'est, on le sait, le second des portraits de Jean de Jullienne. Le premier avait été peint par Watteau en 1720 (et depuis gravé par Tardieu). Le tableau de Jean-François de Troy est aujourd'hui au Musée de la ville de Valenciennes, qui en fit l'acquisition, au prix de 250 fr., à la vente Despinoy (janvier 1850), où il était désigné (n° 926 du catalogue) comme portrait de Carle Vanloo par lui-même [information 1930]. "La figure de M. de Jullienne, dans ces deux portraits, confirme les éloges du "Nécrologe" de Gersaint et de Piganiol de la Force. Un ovale correct et allongé encadre des traits d'une extrême régularité. Des yeux grands, ombragés de sourcils délicatement arqués, s'attachent à un nez d'un beau profil. Une bouche bien dessinée et souriante donne à la physionomie un grand caractère de douceur, de bienveillance et d'affabilité. En somme, ce devait être un beau garçon et c'était un aimable jeune homme que celui dont tous les pauvres suivaient, en pleurant, le convoi à la petite église de Saint-Hyppolyte, le 21 mars 1766." (Clément de Ris, "Les Amateurs d'autrefois", II, p. 303.)
    A la vente Despinoy, la ville de Valenciennes acheta, en même temps et pour le même prix, un autre portrait, qui représente, selon toute vraisemblance, M.me de Jullienne (le catalogue le signalait, sous le n° 927, comme portrait de Christine Somis, "femme du précédent", c'est-à-dire de Carle Vanloo). Le Blanc (n° 58), Portalis et Beraldi (n° 25) citent, sans d'ailleurs le décrire, un portrait de M.me de Jullienne, gravé par Baléchou, que Belleudy (n° 14) avoue "ne point connaître" et que nous n'avons pu trouver
    L'original du portrait de Jullienne a été reproduit par M. Jacques Herold au cours d'un substantiel article sur "Jean de Jullienne" publié dans le 10.e "Bulletin" de l'"Académie des Beaux-Arts" (juillet-décembre 1929, p. 109). Le tableau est en sens inverse de la gravure
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du dix-huitième siècle. Tome premier, Adam (Jean)-Baquoy (Maurice) / Bibliothèque nationale, Cabinet des estampes ; par Marcel Roux,... - Bibliothèque nationale (Paris), 1931, article BALÉCHOU (Jean-Joseph), n. 50
    Sources : Les graveurs du dix-huitième siècle / par MM. le baron Roger Portalis et Henri Béraldi, 1880-1882. Tome 1, article Baléchou, n. 24
    Sources : J.-J. Balechou, graveur du Roi, 1716-1764 / Jules Belleudy, 1908, n. 13
    Édition : [S.l.] , [1752]
    Peintre du modèle : Jean-François de Troy (1679-1752)
    Graveur : Jean-Joseph Baléchou (1719?-1764)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb445296422]

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Inventaire du fonds français, graveurs du dix-huitième siècle. Tome premier, Adam (Jean)-Baquoy (Maurice) / Bibliothèque nationale, Cabinet des estampes ; par Marcel Roux,... - Bibliothèque nationale (Paris), 1931, BALÉCHOU (Jean-Joseph), n. 50