La Comparaison

Date :17..
Note :
Estampe
Domaines :Arts graphiques

Éditions de l'œuvre

Images1 document

  • La Comparaison.

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : burin ; 35,4 x 45,2 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin
    Note : Dans le bassin d'un parc émerge une Vénus aux amples appâts ; en vue d'une comparaison, deux baigneuses sont montées sur le piédestal de la statue et, chemise troussée, chacune fait valoir non pas précisément son visage, mais son... contraire
    Si l'on en croit Jean Hervez [Raoul Vèze], l'historien des "Sociétés d'amour au XVIII.e siècle", la "Comparaison" de Schall évoquerait le souvenir d'une des cérémonies érotiques, où l'on conviait chaque jeudi, à Montmorency, les adeptes d'une riche société de libertinage, la Société des "Aphrodites" ou "Morosophes". Nous aurions sous les yeux une exhibition rituelle de "Janettes", dames du monde qui, comme autrefois le bon Janus, montraient deux visages et, charitablement, pratiquaient une "double manière de faire des heureux."
    La Société des "Aphrodites", fondée sous la Régence et liquidée en 1791, nous est connue par un livre publié en 1793 (?) par Andrea de Nerciat : "Les Aphrodites", ou "Fragments thali-priapiques pour servir à l'histoire du Plaisir" [Impr., Enfer 423-426.] La Société possédait à Montmorency un vaste territoire, entièrement clos, très accidenté, coupé de jardins, de forêts, de bosquets, qui fut le théâtre d'orgies indescriptibles, organisées par les "Aphrodites"
    "La Comparaison" de Schall appartient aujourd'hui au baron Adolphe Oppenheim, qui l'acquit à la vente Léon Decloux, où elle figurait, les 14 et 15 février 1898, sous le n° 34 [information 1934]
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du dix-huitième siècle. Tome III, Bizemont-Prunelé (Comte de) - Cars (Laurent) / Bibliothèque nationale, département des estampes ; par Marcel Roux,... - Bibliothèque Nationale (Paris), 1934, article BOUILLIARD (Jacques), n. 5
    Sources : Un peintre des fêtes galantes : Jean Frédéric Schall (Strasbourg 1752-Paris 1825) / par André Girodie, 1927, p. 23
    Édition : [S.l.] , [17..]
    Peintre du modèle : Jean Frédéric Schall (1752-1825)
    Graveur : Jacques Bouilliard (1744-1806), Jean-Baptiste-Michel Dupréel (graveur, 17..-18..)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44534992f]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Inventaire du fonds français, graveurs du dix-huitième siècle. Tome III, Bizemont-Prunelé (Comte de) - Cars (Laurent) / Bibliothèque nationale, département des estampes ; par Marcel Roux,... - Bibliothèque Nationale (Paris), 1934, BOUILLIARD (Jacques), n. 5