La Mort de Toiras

Date :1783
Note :
Estampe
Domaines :Arts graphiques

Éditions de l'œuvre

Images1 document

  • La Mort de Toiras

    [estampe]

    Description matérielle : 2 est. : gravure à l'eau-forte et au burin ; 12,2 x 16,9 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - burin
    Note : Maréchal de France, tué devant la forteresse de Fontanette
    En marge, commentaire de 4 lignes : "Jean de Saint Bonnet, Seigneur de Toiras..."
    Pendant de l'IFF18 COUCHÉ (Jacques), 41
    Les 2 pièces furent annoncées dans le "Journal de Paris" du 22 septembre 1783, puis dans les "Affiches, annonces et avis divers" du 8 octobre : "On vient de mettre au jour deux estampes faisant pendant, et qui sont les premières d'une collection qu'on se propose de donner sur les plus beaux traits des grands hommes de France. Ces deux estampes... gravées par M. Couché, d'après les dessins de M. Fauvet, sont intitulées, l'une, "le Lit de la Victoire", et l'autre, "la Mort de Toiras"... Ces deux gravures se trouvent à Paris, chez M. Couché... Prix, 24 s. chaque"
    Voir la note de l'IFF18 COUCHÉ (Jacques), 44
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. Tome V, Cochin fils (Charles-Nicolas)-H. Dambrun / par Marcel Roux,. - Bibliothèque nationale (Paris), 1946, article COUCHÉ (Jacques), n. 40
    Édition : , [1783]
    Dessinateur du modèle : Louis-François-Sébastien Fauvel (1753-1838)
    Graveur : Jacques Couché (175.-1821?)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44543646d]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. Tome V, Cochin fils (Charles-Nicolas)-H. Dambrun / par Marcel Roux,. - Bibliothèque nationale (Paris), 1946, COUCHÉ (Jacques), n. 40