La Mort du Chevalier d'Assas, 1780 à Klostercamp en 1760

Date :1780
Note :
Estampe
Domaines :Arts graphiques

Éditions de l'œuvre

Images2 documents

  • La Mort du Chevalier d'Assas // 1780 à Klostercamp en 1760.

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte et burin ; 52 x 73,7 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - burin
    Note : Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. 13, Laurent-Le Grand / par Yves Sjöberg ; sous la direction de Françoise Gardey,. - Bibliothèque nationale (Paris), 1974, article LAURENT (Pierre), n. 13bis
    Sources : Inventaire de la collection d'estampes relatives à l'histoire de France, léguée en 1863 à la Bibliothèque nationale par M. Michel Hennin / rédigé par M. Georges Duplessis, 1877-1884, n. 8972
    Édition : , [1780]
    Dessinateur du modèle : Francesco Giuseppe Casanova (1727-1802)
    Graveur : Pierre Laurent (1739-1809)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44573546r]
  • La Mort du Chevalier d'Assas // 1780 à Klostercamp en 1760.

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte et burin ; 52 x 73,7 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - burin
    Note : Le Chevalier d'Assas, tombé à la renverse, élève son épée en appelant ses soldats qui, sur la dr., accourent et tirent. Deux officiers ennemis lui enfoncent leurs baïonnettes dans le ventre, tandis qu'à g. le détachement hanovrien s'enfuit pour ne pas être encerclé par les Français
    En marge, de part et d'autre des armes de France : "Dédiée au Roi" suivent dix vers sur deux colonnes de cinq : "Une nuit les français tranquilles dans leur camp... Il meurt victorieux, le camp n'est point surpris // Tiré de l'Epitre aux Militaires par M. Hion." En marge : "Cette action héroïque a été mise sous les yeux du Roi, eng.be 1777 par M. Le Prince de Montbarey, Ministre de la Guerre." Et plus loin à dr. : "Par son très respectueux et fidèle sujet // P.re. Laurent."
    Ce fait-divers de la Guerre de Sept ans s'est passé à Klostercamp, près de Rheinberg, dans le gouvernement de Dusseldorf. Le Maréchal de Castrie y battit les Hanovriens en 1760. Il s'agit ici d'un combat d'avant-garde : les Hanovriens ont tendu une embuscade aux français (le régiment d'Auvergne). Mais le sacrifice patriotique du Chevalier d'Assas fait échouer leur tentative. Cette estampe fut annoncée dans le "Mercure de France" (Juillet 1780, p. 33) en ces termes : "M. Laurent a eu l'honneur de présenter le 11 de ce mois, à LL. MM. et à la Famille Royale, la gravure de la mort du Chevalier d'Assas et le Roi, en témoignage de sa satisfaction lui a sur le champ accordé le brevet du Graveur du Département de la Guerre." Autre annonce dans le "Journal de Paris", 11 août 1778)
    Pierre Laurent avait longuement travaillé à cette composition d'après Casanova, puisqu'il écrivait à l'Académie de Marseille, dont il était membre agréé, une lettre en date du 16 août 1773, dans laquelle il a fait savoir qu'il va mettre tout son talent "dans une gravure dont le sujet intéresse la nation française et les étrangers mêmes sensibles aux belles choses". En fait il s'agissait de la "Mort du Chevalier d'Assas", présentée au Roi sept ans plus tard. ("Réunion des sociétés des Beaux-Arts des Départements", 1884, p. 92-93.)
    Quant au Prince de Montbarey, ministre de la Guerre à cette époque (1779), Pierre Laurent devait graver son portrait ainsi que celui de la princesse, peu après son éclatant succès
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. 13, Laurent-Le Grand / par Yves Sjöberg ; sous la direction de Françoise Gardey,. - Bibliothèque nationale (Paris), 1974, article LAURENT (Pierre), n. 13bis
    Sources : Inventaire de la collection d'estampes relatives à l'histoire de France, léguée en 1863 à la Bibliothèque nationale par M. Michel Hennin / rédigé par M. Georges Duplessis, 1877-1884, n. 8971
    Édition : , [1780]
    Dessinateur du modèle : Francesco Giuseppe Casanova (1727-1802)
    Graveur : Pierre Laurent (1739-1809)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44573545d]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. 13, Laurent-Le Grand / par Yves Sjöberg ; sous la direction de Françoise Gardey,. - Bibliothèque nationale (Paris), 1974, LAURENT (Pierre), n. 13bis