L'Amour et un Triton

Date :17..
Note :
Estampe
Domaines :Arts graphiques

Éditions de l'œuvre

Images1 document

  • [L'Amour et un Triton]

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte
    Note : Deux figures ajoutées à une planche gravée par Sébastien Leclerc : ""Vénus sur les eaux""
    Jombert, "Catalogue de l'œuvre de S. Leclerc", n° 308 : "La seconde petite Vénus sur les eaux. M. Potier ayant perdu la planche de la première Vénus qu'il avoit fait graver par M. le Clerc, avec le peu d'épreuves qu'il en avoit fait tirer [n° 235 du même catalogue], pria cet artiste de lui recommencer le même sujet ; et il lui fit celle-ci, qui est tournée de gauche à droite, étant une copie de la première : elle est toute nue, sortant de la mer, assise sur son char, les jambes et les cuisses étendues, vue et regardant en face : de la main gauche, qui est appuyée sur son ventre, elle tient un bout de la grande draperie qui lui sert de voile, l'autre bout est attaché au dossier de son char, sur lequel elle a le coude droit appuyé : de la main droite, elle tient la pomme, prix de la beauté : on ne voit que la mer et le ciel sur tout le reste de l'estampe, sans aucune terre à l'horizon. A gauche, au bas de la planche est écrit : "S. le C. f." Il y a autour une petite bordure... Différence, dans un triton qui pousse par derrière le char de Vénus, et l'Amour qui vole devant elle, tenant son flambeau allumé. Ces deux figures ont été ajoutées par Eysen sur cette planche, après la mort de M. le Clerc : dans le ciel, dont les nuages étoient tout blancs, aux premières épreuves, sur lesquelles on a passé des tailles légères par tout le ciel. Il y a une copie assez bien faite de cette seconde Vénus, où la figure revient de l'autre sens : elle est gravée par Giffart. On y a ajouté au bas ces deux vers françois : "C'est ainsi que Vénus au comble de la gloire // Va remettre à Paphos le prix de sa victoire.""
    "Chez M. M. Paignon et Jombert, deux épreuves avant et avec le triton et l'Amour qui vole. Plus la copie ci-dessus."
    Le Cabinet des Estampes ne possède pas la seconde "Vénus" de Leclerc, non plus que sa transformation par Eisen, mais il possède la première "Vénus", qui est d'ailleurs beaucoup plus rare que la seconde (Da. 59, in-fol., p. 74)
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. Tome VIII, Duflos (Claude)-Ferée / par Marcel Roux,... ; avec la collab. d'Edmond Pognon,... - Bibliothèque nationale (Paris), 1955, article EISEN (Charles), n. 54
    Sources : Catalogue raisonné de l'oeuvre de Sébastien Leclerc / par Charles-Antoine Jombert, 1774, n. 308
    Édition : [S.l.] , [17..]
    Graveur : Charles Eisen (1720-1778), Sébastien Leclerc (1637-1714)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44555372t]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. Tome VIII, Duflos (Claude)-Ferée / par Marcel Roux,... ; avec la collab. d'Edmond Pognon,... - Bibliothèque nationale (Paris), 1955, EISEN (Charles), n. 54