Planches pour : La suite des seize estampes représentant les Conquêtes de l'Empereur de la Chine, S.l., 1767-1774

Date :1767
Note :
Estampe
Domaines :Arts graphiques

Éditions de l'œuvre

Images1 document

  • [Planches pour : La suite des seize estampes représentant les Conquêtes de l'Empereur de la Chine]

    [estampe]

    Description matérielle : 2 est. : eau-forte, burin
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - burin
    Note : Cette suite fut gravée de 1767 à 1774, sous la direction de Cochin, par Aliamet, Le Bas, Prévost et Saint-Aubin (voir le projet dans la correspondance de Cochin avec M. de Marigny, à la date du 9 janvier 1767). Les dessins originaux avaient été exécutés à Pékin, sur l'ordre de l'empereur K'ien-long, par quatre religieux européens, les Pères Attiret, Castiglione, Sichelbart et Jean Damascène de la Sainte Conception. L'édit impérial ordonnant la gravure de ces dessins en Europe est du 17 juillet 1765. La suite fut tirée à 200 épreuves seulement. Quelques épreuves, tirées en surnombre, restèrent en France. A cause de leur rareté et afin de satisfaire l'engouement du public pour les choses de la Chine, Helman, élève de Le Bas, fit paraître en 1785, par livraisons de 4 planches, une réduction de la suite des "Conquètes", pour laquelle il adopta d'ailleurs un ordre différent (en voir la liste en tête du rec. Oe. 9). Dans son "Catalogue de l'œuvre de Cochin" (n° 316), Jombert nous fait savoir que "ces planches sont plus grandes que la feuille entière [de papier grand aigle], en sorte qu'on est obligé de faire fabriquer exprès du papier sans pli dans le milieu, d'une grandeur extraordinaire, qui coûte 400 livres la rame."
    A consulter : Pelliot, "Les Conquêtes de l'empereur de la Chine", dans "T'oung Pao, archives concernant les langues... de l'Asie orientale", XX, août 1920-1921 (tirage à part, Yc. 294). Pelliot donne (p. 266-267) "l'ordre véritable et les sujets des seize estampes des "Conquêtes"". Nous nous y conformerons
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du dix-huitième siècle. Tome premier, Adam (Jean)-Baquoy (Maurice) / Bibliothèque nationale, Cabinet des estampes ; par Marcel Roux,... - Bibliothèque nationale (Paris), 1931, article ALIAMET (Jacques), n. 30-31
    Édition : [S.l.] , [1767-1774]
    Directeur d'atelier : Charles-Nicolas Cochin (1715-1790)
    Graveur : Jacques Aliamet (1726-1788)
    Dessinateur du modèle : Giovanni Damasceno (17..-1781)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44527416g]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Inventaire du fonds français, graveurs du dix-huitième siècle. Tome premier, Adam (Jean)-Baquoy (Maurice) / Bibliothèque nationale, Cabinet des estampes ; par Marcel Roux,... - Bibliothèque nationale (Paris), 1931, ALIAMET (Jacques), n. 30-31